Giro : Le profil de la 18eme étape

Giro : Le profil de la 18eme étape©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 22 octobre 2020 à 08h05

Découvrez le profil de la 18eme étape du Giro, qui mènera les coureurs de Pinzolo à Laghi di Cancano, sur 207 kilomètres.

C'est un géant qui se présente face aux coureurs rescapés du Giro ce jeudi et le classement général pourrait ne plus être le même. Rien que son nom donne des frissons aux coureurs les moins à l'aise en montagne. Oui, c'est l'heure pour le Tour d'Italie de retrouver les pentes du Passo dello Stelvio, qui fait son retour après trois ans d'absence. Avant cela, dès le départ de Pinzolo, dans le Haut-Adige, la route se cabrera avec l'ascension du Campo Carlo Magno (2eme catégorie, 15,6km à 5,7%). Une ascension régulière qui sera le parfait amuse-bouche avant une suite de programme bien plus corsée. Après un passage long de six kilomètres à 5,6%, une petite descente mènera les coureurs vers les pentes du Passo Castrin (1ere catégorie, 8,8km à 9,1%). Une montée régulière qui présente toutefois un passage avec une pente maximale à 13% peu après la mi-distance.


Le Stelvio, premier grand révélateur

Après quasiment 25 kilomètres de descente, c'est une vallée en faux-plat montant qui permettra de faire la transition vers le mastodonte de cette 18eme étape du Giro 2020. En effet, après 54 kilomètres, les coureurs rallieront Prato allo Stelvio, qui accueillera le premier sprint intermédiaire et donnera le coup d'envoi de la montée du terrible Passo dello Stelvio, qui est la Cima Coppi, le point culminant du parcours avec ses 2758m d'altitude. Une ascension très longue (24,7km) avec une pente qui va en augmentant. Le premier quart, jusqu'à Gomagoi, est relativement aisé avec une pente moyenne à 5,6% mais, à partir de là, la pente ne cessera de s'intensifier. Après un peu plus de quatre kilomètres à 6,5% de moyenne, les coureurs entreront dans le dur avec une pente qui ne descendra pas sous les 7% pendant plus de quatorze kilomètres, dont une pointe à 12%. Mais, une fois effectuée la bascule, l'étape ne sera pas encore terminée. Une fois arrivé à Isolaccia Valdidentro, la montée vers Torri di Fraele (1ere catégorie, 8,7km à 6,8%) viendra achever le travail avant deux derniers kilomètres plats vers la ligne d'arrivée. Un terrain de jeu idéal pour faire la différence et établir un peu plus la hiérarchie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.