Giro : Le profil de la 13eme étape

Giro : Le profil de la 13eme étape©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le vendredi 16 octobre 2020 à 08h00

Découvrez le profil de la 13eme étape du Giro, longue de 192km et courue entre Cervia et Monselice.

Une étape qui pourrait être faite pour un puncheur. En effet, ce vendredi, les 143 coureurs encore en course disputeront la 13eme étape du Tour d'Italie 2020, entre Cervia et Monselice et longue de 192 kilomètres. Après une étape de moyenne montagne, le peloton enchaîne ainsi avec une étape vallonnée. Sur ces 192 kilomètres, 186 seront plats et certains puncheurs pourraient bel et bien empêcher le peloton d'arriver groupé afin de se disputer la victoire dans un sprint massif. Et pourquoi pas dès l'un des deux murs placés respectivement à 30 et 16 petits kilomètres de la ligne d'arrivée. Dans ces deux difficultés du jour, on retrouve la montée de Roccolo, longue de 4,1 kilomètres et présentant des pentes moyennes de 8,3%, alors qu'à certains endroits, les pourcentages atteindront même les 20%. Ensuite, les coureurs enchaîneront alors avec l'ascension de Catalone, plus proche de l'arrivée et bien plus régulière que la première. En effet, elle est longue de 2,1 kilomètres, avec des pentes moyennes à 9,8%.


Et si Sagan parvenait finalement à tirer son épingle du jeu ?

Toutefois, elle devrait bel et bien faire des dégâts au sein du peloton. L'enchaînement des deux, aussi près de l'arrivée, devrait permettre de l'écrémer et c'est ainsi qu'un ou plusieurs puncheurs pourraient alors en profiter pour tenter leur chance, et même certainement de manière définitive. Ce genre de fin d'étape pourrait ne pas convenir à la majeure partie des sprinteurs, tels qu'Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Fernando Gaviria (UAE Emirates), Alvaro Hodeg (Deceuninck-Quick Step) ou bien encore Elia Viviani (Cofidis). En revanche, d'autres sprinteurs tels que Ben Swift (Ineos Grenadiers) mais également et surtout Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) pourraient réussir à tirer leur épingle du jeu. Parmi les puncheurs, un nom ressort notamment. En effet, il s'agit de Diego Ulissi (UAE Emirates), vainqueur à Agrigente il y a dix jours, mais qui ne se privera très certainement pas de faire la passe de deux, si l'occasion se présente. Au niveau du classement général, on pourrait également s'attendre à du mouvement, alors que le peloton enchaînera, en guise de 14eme étape, avec un contre-la-montre individuel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.