Giro : L'équipe Vini Zabu décide de rendre son invitation

Giro : L'équipe Vini Zabu décide de rendre son invitation©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 15 avril 2021 à 09h53

Invitée à disputer le prochain Giro, l'équipe italienne Vini Zabu, impliquée dans une affaire de dopage, a décidé de ne pas participer au Tour d'Italie.

Les organisateurs du Giro (8-30 mai) vont devoir trouver une nouvelle équipe à inviter... ou alors se contenter de 22 formations. En effet, l'équipe italienne Vini Zabu-Brado-KTM, qui ne fait pas partie du World Tour mais avait reçu une invitation pour participer au Tour d'Italie, a décidé de rendre cette invitation en raison du scandale de dopage qui l'entoure. Le 16 février dernier, Matteo De Bonis, l'un des coureurs de l'équipe, avait été contrôlé positif à l'EPO, et suite à cette révélation, 25 perquisitions avaient été menées dans toute l'Italie afin de déterminer si un réseau de dopage ne sévissait pas au sein de l'équipe.

"Notre retrait, un acte d'amour pour le cyclisme"

« L'équipe et le sponsor principal Vini Zabù ont décidé d'envoyer un message important au monde du cyclisme, une leçon à tous ces athlètes qui cherchent encore à prendre des raccourcis. L'équipe a convenu avec le sponsor principal de ne pas être au départ du Giro d'Italia, malgré la démonstration aux instances compétentes d'avoir adopté les mesures les plus strictes pour lutter contre le dopage, écrit l'équipe dans un communiqué. L'enquête interne a confirmé la pleine étrangeté des coureurs et de toute l'équipe à toute pratique déloyale. Le sponsor principal et l'équipe ont demandé au coureur De Bonis de coopérer avec les autorités afin de transformer cet épisode en un instrument de lutte contre les organisations qui concluent des accords avec le commerce de substances interdites. De l'activité de coopération avec les autorités du coureur De Bonis, nous déciderons d'engager des poursuites judiciaires pour l'indemnisation des énormes dommages. Ceux qui décident de violer les principes éthiques du sport avec l'hypothèse de substances illégales ne nuisent pas seulement à eux-mêmes mais toute l'équipe y compris ses coéquipiers, les membres du personnel, la direction de l'équipe et les sponsors. Notre choix de ne pas rejoindre le Giro d'Italia veut souligner le préjugé selon lequel l'action d'un seul athlète peut créer un effet dévastateur pour celui qui consacre le maximum d'efforts pour laisser les cyclistes courir. Nous tenons à remercier RCS Sport pour la considération manifestée avec l'invitation au Giro d'Italia et pour avoir fait une évaluation positive de notre projet. Notre retrait de la course la plus importante pour les cyclistes italiens est un acte d'amour pour le cyclisme. Le sponsor, partageant les principes institutionnels de l'équipe, assure le contrat de sponsoring pour toute la saison, afin de faire gagner le sport. » En plus des 19 équipes World Tour, qualifiées d'office, Alpecin-Fenix, Bardiani-CSF-Faizane et Eolo-Kometa ont reçu une invitation. Il reste 23 jours aux organisateurs du Giro pour en trouver une autre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.