Giro (E7) : Troisième succès d'étape pour Arnaud Démare

Giro (E7) : Troisième succès d'étape pour Arnaud Démare©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 09 octobre 2020 à 16h03

Alors que la 7eme étape du Tour d'Italie a été marquée par des bordures qui n'ont pas piégé les favoris, le sprint massif dans les rues de Brindisi a vu Arnaud Démare s'imposer en force devant Peter Sagan.

Arnaud Démare est intouchable sur les routes du Giro ! Après ses succès d'étape à Villafranca Tirrena puis, ce jeudi, à Matera, le sprinteur de la formation Groupama-FDJ a su jouer des coudes pour prendre l'avantage sur Peter Sagan et Michael Matthews et consolider un peu plus son maillot cyclamen de meilleur sprinteur du peloton. Une étape relativement plate tracée entre Matera et Brindisi sur 143 kilomètres qui n'a pas tardé à trouver son rythme. En effet, après une première offensive de quatre coureurs dont Thomas de Gendt qui n'a pas pu aller bien loin, la formation Deceuninck-Quick Step a décidé de faire exploser le peloton. Profitant du vent de côté, les coureurs de l'équipe belge ont tenté la bordure afin de piéger plusieurs favoris dans la course au maillot rose. Un plan osé mais qui, dans un premier temps, a parfaitement fonctionné. En effet, parmi les coureurs qui n'ont pas senti le coup venir et ont pris un peu de retard, on a pu voir Jakob Fuglsand, Rafal Majka, Simon Yates, Domenico Pozzovivo ou encore Harm Vanhoucke.

La Deceuninck-Quick Step a tout tenté

Grâce à la mobilisation de l'équipe Lotto-Soudal pour son leader, l'écart entre les deux pelotons n'a jamais été trop important et à 82 kilomètres de l'arrivée, la jonction a pu être faite. Pendant ce temps, un duo composé de Simon Pellaud et Marco Frapporti, qui faisaient tous deux partie de l'échappée initiale, a une nouvelle fois joué la carte de l'offensive mais, avec le deuxième sprint intermédiaire en vue, les équipes de sprinteurs ont veillé au grain avant de rattraper les deux fuyards à 46 kilomètres de l'arrivée. Toutefois, les malheurs de Harm Vanhoucke n'étaient pas terminés puisque, à 45 kilomètres de l'arrivée, le Belge a été pris dans une chute qui a également ralenti Filippo Ganna. Ce groupe de coureurs ralentis par la chute, provoquée par les barrières présentes au bord de la route, a pu revenir dans le peloton à l'orée des 20 derniers kilomètres de cette étape décidément très tendue... avec un sprint qui a été à l'avenant.

Démare a su jouer des coudes

Alors que l'équipe Jumbo-Visma a mené le peloton pour protéger Steven Kruijswijk, les différents trains de sprinteurs se sont donnés du mal pour trouver la meilleure position. Un petit jeu dont est finalement sortie gagnante l'équipe Groupama-FDJ pour Arnaud Démare, qui toutefois dû sortir les coudes face aux coureurs de la formation UAE Team Emirates, dont le but était visiblement de gripper la mécanique mise en place par l'équipe tricolore afin d'affaiblir un champion de France qui s'affirme jour après jour comme le sprinteur le plus fort du peloton du Tour d'Italie. Mais c'était finalement peine perdue. En effet, le porteur du maillot cyclamen a lancé son sprint à 200m de la ligne d'arrivée et a su résister au retour de Peter Sagan pour signer ce troisième succès en sept étapes. Michael Matthews complète le podium alors que, malgré tous les soubresauts durant la journée, le classement général ne bouge pas avec João Almeida qui conserve le maillot rose.

CYCLISME / GIRO 2020
7eme étape - Matera-Brindisi (143km) - Vendredi 9 octobre 2020
1- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) en 2h47'28''
2- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) mt
3- Michael Matthews (AUS/Sunweb) mt
4- Ben Swift (GBR/Ineos Grenadiers) mt
5- Alvaro Hodeg (COL/Deceuninck-Quick Step) mt
6- Rudy Barbier (FRA/Israel Start-Up Nation) mt
7- Davide Ballerini (ITA/Deceuninck-Quick Step) mt
8- Enrico Battaglin (ITA/Bardiani-CSF-Faizanè) mt
10- Elia Viviani (ITA/Cofidis) mt
...

Classement général après 7 étapes (sur 21)
1- Joao Almeida (POR/Deceuninck-Quick Step) en 24h48'29''
2- Pello Bilbao (ESP/Bahrain-McLaren) à 43''
3- Wilco Kelderman (PBS/Sunweb) à 48''
4- Harm Vanhoucke (BEL/Lotto-Soudal) à 59''
5- Vincenzo Nibali (ITA/Trek-Segafredo) à 1'01''
6- Domenico Pozzovivo (ITA/NTT) à 1'05''
7- Jakob Fuglsang (DAN/Astana) à 1'19''
8- Steven Kruijswijk (PBS/Jumbo-Visma) à 1'21''
9- Patrick Konrad (AUT/Bora-Hansgrohe) à 1'26''
10- Rafal Majka (POL/Bora-Hansgrohe) à 1'32''
...
22- Aurélien Paret-Peintre (FRA/AG2R-La Mondiale) à 4'31''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.