Giro (E19) : En solitaire, Josef Cerny s'impose à Asti

Giro (E19) : En solitaire, Josef Cerny s'impose à Asti©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 23 octobre 2020 à 17h05

En bon rouleur, le Tchèque de la formation CCC Josef Cerny a déposé ses compères d'échappée à 17 kilomètres de l'arrivée à Asti pour remporter la 19eme étape du Giro.

Josef Cerny a fait mentir les pronostics. Le Tchèque, au prix d'un effort digne du rouleur qu'il est, est allé chercher à Asti une victoire d'étape inattendue à l'issue d'une journée qui ne s'est pas passé comme beaucoup pouvait l'attendre. En effet, ce qui devait être « le jour le plus long » de ce Giro 2020 restera le jour durant lequel le peloton, tout du moins une bonne partie de ce dernier, n'a pas voulu faire 258 kilomètres entre Morbegno et Asti sous la pluie et après deux étapes de montagne très exigeantes. Face au risque d'une grève, les organisateurs ont vite cédé et accepté de réduire à 124,5 kilomètres cette étape au cœur de la plaine du Pô. Au départ d'Abbiategrasso, l'idée d'un sprint massif à Asti n'a pas fait peur à quatorze coureurs, qui ont formé la grande échappée de cette 19eme étape. A peine la course relancée, Victor Campenaerts a donné le ton, emmenant Josef Cerny et Simon Pellaud dans sa roue.

Bora-Hansgrohe a essayé de stopper l'échappée

Dans la foulée, un groupe de onze coureurs a suivi le mouvement et fait la jonction après une vingtaine de kilomètres de chasse. Cette étape étant le dernier espoir pour Peter Sagan de déposséder Arnaud Démare du maillot cyclamen, l'équipe Bora-Hansgrohe s'est mise à la planche pour espérer revenir sur ces quatorze fuyards alors que l'équipe Groupama-FDJ, qui avait tout intérêt à ce qu'une large échappée puisse aller au bout de l'étape, n'a pas donné le moindre coup de pédale pour aider la formation allemande. L'écart est un temps revenu aux environs de 30 secondes mais, avec des rouleurs tels Victor Campenaerts et Josef Cerny en tête de la course, la lutte a été rude et, après quasiment 60 kilomètres d'effort, les coéquipiers de Peter Sagan se sont avoués vaincus, laissant l'échappée se battre pour la victoire d'étape à Asti. Dès lors, l'écart a très rapidement pris des proportions énormes, le peloton passant la ligne d'arrivée un peu moins de douze minutes après le vainqueur du jour.

Personne n'a pu suivre Cerny !

A 24 kilomètres de l'arrivée, les dissensions au sein de l'échappée sont devenues criantes car six coureurs, Iljo Keisse, Josef Cerny, Victor Campenaerts, Jacopo Mosca, Simon Clarke et Sander Armée ont pris plusieurs longueurs sur le reste du groupe de tête mais l'entente n'a pas été totale. C'est à son rythme, « à la pédale » que Josef Cerny s'est isolé en tête de la course, prenant rapidement une vingtaine de secondes d'avance. Le Praguois, champion de République tchèque du contre-la-montre cette année, a imposé un tempo tellement important que personne, pas même le recordman de l'heure Victor Campenaerts, n'a été en mesure de revenir. Incrédule dans la dernière ligne droite, le coureur de l'équipe CCC signe la plus belle victoire de sa carrière. Une journée qui a pu permettre aux candidats au maillot rose de prendre du repos avant la triple montée de Sestrières ce samedi puis le contre-la-montre final à Milan ce dimanche. Arnaud Démare, pour sa part, a quasiment mis un terme au suspense pour le maillot cyclamen et n'aura qu'à finir le Giro ce dimanche pour être sacré meilleur sprinteur de l'épreuve.

CYCLISME / GIRO 2020
19eme étape - Abbiategrasso-Asti (124,5km) - Vendredi 23 octobre 2020
1- Josef Cerny (RTC/CCC) en 2h30'40''
2- Victor Campenaerts (BEL/NTT) à 18''
3- Jacopo Mosca (ITA/Trek-Segafredo) à 26''
4- Simon Clarke (AUS/EF) à 26''
5- Iljo Keisse (BEL/Deceuninck-Quick Step) à 26''
6- Sander Armée (BEL/Lotto-Soudal) à 26''
7- Albert Torres (ESP/Movistar) à 1'10''
8- Simon Pellaud (SUI/Androni Giocattoli-Sidermec) à 1'10''
9- Giovanni Carboni (ITA/Bardiani-CSF-Faizanè) à 1'10''
10- Alex Dowsett (GBR/Israel Start-Up Nation) à 1'10''
...

Classement général après 19 étapes (sur 21)
1- Wilco Kelderman (PBS/Sunweb) en 80h29'19''
2- Jai Hindley (AUS/Sunweb) à 12''
3- Tao Geoghegan Hart (GBR/Ineos Grenadiers) à 15''
4- Pello Bilbao (ESP/Bahrain-McLaren) à 1'19''
5- João Almeida (POR/Deceuninck-Quick Step) à 2'16''
6- Jakob Fuglsang (DAN/Astana) à 3'59''
7- Patrick Konrad AUT/Bora-Hansgrohe) à 5'40''
8- Vincenzo Nibali (ITA/Trek-Segafredo) à 5'47''
9- Fausto Masnada (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 6'46''
10- Rafal Majka (POL/Bora-Hansgrohe) à 7'28''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.