Giro (E11) : Quatrième victoire d'étape pour Arnaud Démare !

Giro (E11) : Quatrième victoire d'étape pour Arnaud Démare !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 14 octobre 2020 à 16h21

Parfaitement lancé dans la dernière ligne droite à Rimini par son équipe Groupama-FDJ, Arnaud Démare s'est montré le plus fort et signe sa quatrième victoire d'étape sur le Giro.



Arnaud Démare a parfaitement répondu à Peter Sagan ! Au lendemain du grand numéro signé par l'ancien triple champion du monde lors de l'arrivée à Tortoreto, le porteur du maillot cyclamen a eu à cœur de montrer qui est le patron du sprint sur les routes du Giro. Lancé dans un fauteuil par Miles Scotson puis Jacopo Guarnieri, le champion de France a fait parler la poudre pour s'imposer en force en bord de mer à Rimini. Une quatrième victoire d'étape sur ce Giro, égalant la performance de Bernard Hinault en 1982, et un quatorzième succès cette année pour le Français. Une étape au relief très peu prononcé qui a d'abord donné des idées à cinq courageux baroudeurs. Partis après une dizaine de kilomètres de course, le groupe composé de Mattia Bais, Fabio Mazzucco, Francesco Romano, Sander Armée et Marco Frapporti a parfaitement collaboré pour creuser très rapidement un écart de quatre minutes. Mais, sous l'impulsion des équipes de sprinteurs, et notamment la Groupama-FDJ, le peloton a réduit la marge des fuyards aux environs de trois minutes. Placé à 76 kilomètres de l'arrivée, le sprint intermédiaire a donné le ton avant le final de cette étape.

Un premier coup de semonce signé Démare

Si l'essentiel des points attribués a été pris par les membres de l'échappée, Arnaud Démare a mis un point d'honneur à devancer Peter Sagan sur la ligne et de reprendre un point au Slovaque, auteur d'un très beau rapproché au classement du maillot cyclamen ce mardi. Un sprint auquel Fernando Gaviria n'avait pas pu participer, ayant été ralenti par un problème mécanique. Dans la foulée, l'ascension du Monte San Bartolo a permis à Mattia Bais de prendre des points pour le maillot bleu puis, après le deuxième sprint intermédiaire de Coriano, l'Italien a lâché ses compères d'échappée en compagnie de Sander Armée. Peu après, dans un virage serré, Elia Viviani a été victime d'un incident inhabituel. Le sprinteur italien de la formation Cofidis a été mis à terre par une moto de l'organisation et a été contraint à une chasse longue de quatorze kilomètres pour reprendre place dans le peloton, bien aidé par quatre de ses coéquipiers. A 24 kilomètres de l'arrivée, Sander Armée s'est défait de Mattia Bais pour partir seul dans l'espoir de résister à un peloton qui a laissé faire très longtemps.


Armée y a cru, Démare a tout écrasé

En effet, alors que l'écart entre le coureur de l'équipe Lotto-Soudal et le peloton est longtemps resté aux environs de deux minutes, il a fallu attendre les quinze derniers kilomètres pour que plusieurs équipes viennent aider les Groupama-FDJ pour revenir sur le Belge. Un effort auquel la formation Bora-Hansgrohe n'a pas souhaité s'associer, sachant Peter Sagan moins rapide qu'Arnaud Démare au sprint, misant sur une résistance de Sander Armée. Mais l'écart a très rapidement fondu et le dernier rescapé de l'échappée a vu le peloton l'absorber à un peu plus de six kilomètres de la ligne. Dès lors, la cause était entendue et un sprint massif à Rimini allait décider de l'issue de cette 11eme étape. Si l'équipe UAE-Team Emirates a un temps mené l'allure, les Groupama-FDJ sont sortis du bois à deux kilomètres de l'arrivée et, après deux derniers virages à gauche, Miles Scotson puis Jacopo Guarnieri ont tout donné pour Arnaud Démare. Le porteur du maillot cyclamen a répondu au démarrage de Fernando Gaviria, seulement septième sur la ligne, pour ensuite s'imposer sans contestation devant Peter Sagan et Alvaro Hodeg. Le Français conforte à nouveau son maillot de meilleur sprinteur alors que le classement général, chamboulé ce mardi, n'a cette fois pas bougé avec João Almeida solidement en rose.



CYCLISME / GIRO 2020
11eme étape - Porto Sant'Elpidio-Rimini (182km) - Mercredi 14 octobre 2020
1- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) en 4h03'52''
2- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) mt
3- Alvaro José Hodeg (COL/Deceuninck-Quick Step) mt
4- Simone Consonni (ITA/Cofidis) mt
5- Rick Zabel (ALL/Israel Start-Up Nation) mt
6- Nico Denz (ALL/Sunweb) mt
7- Fernando Gaviria (COL/UAE Team Emirates) mt
8- Stefano Oldani (ITA/Lotto-Soudal) mt
9- Jacopo Mosca (ITA/Trek-Segafredo) mt
10- Elia Viviani (ITA/Cofidis) mt
...

Classement général après 11 étapes (sur 21)
1- João Almeida (POR/Deceuninck-Quick Step) en 43h41'57''
2- Wilco Kelderman (PBS/Sunweb) à 34''
3- Pello Bilbao (ESP/Bahrain-McLaren) à 43''
4- Domenico Pozzovivo (ITA/NTT) à 57''
5- Vincenzo Nibali (ITA/Trek-Segafredo) à 1'01''
6- Patrick Konrad (AUT/Bora-Hansgrohe) à 1'15''
7- Jai Hindley (AUS/Sunweb) à 1'19''
8- Rafal Majka (POL/Bora-Hansgrohe) à 1'21''
9- Fausto Masnada (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 1'36''
10- Hermann Pernsteiner (AUT/Bahrain-McLaren) à 1'52''
...
20- Aurélien Paret-Peintre (FRA/AG2R-La Mondiale) à 6'21''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.