Vuelta : Rémy Rochas, le lieutenant de Guillaume Martin, qui impressionne

Vuelta : Rémy Rochas, le lieutenant de Guillaume Martin, qui impressionne©Media365
A lire aussi

Romain Fiore, Media365, publié le jeudi 02 septembre 2021 à 16h05

Alors que les coureurs vont affronter un nouveau col inédit le Gamoniteiru ce jeudi, partons à la découverte du fidèle lieutenant de Guillaume Martin le leader de la Cofidis, Rémy Rochas qui ne cesse d'impressionner sur cette Vuelta.


Primoz Roglic a écrasé la concurrence ce mercredi lors de l'ascension des lacs de Covadonga, avec un sublime numéro de soliste établi devant Egan Bernal. Mais même son plus grand rival sur cette Vuelta n'a finalement pas pu suivre le rythme infernal du Slovène. Le Colombien se glisse désormais à la sixième place du classement général derrière le premier français Guillaume Martin. Le deuxième cycliste français le mieux placé au classement général pointe à la 16eme place et il porte aussi un maillot de l'équipe Cofidis : Rémy Rochas. Après s'être testé sur le Giro où il a abandonné à cause d'une blessure au dos lors de la 17eme étape, le Savoyard découvre pour la première fois le Tour d'Espagne. Ce jeune coureur de 25 ans qui a été choisi pour être le lieutenant de Guillaume Martin chez Cofidis relève la mission avec brio, lui qui samedi dernier lors de l'étape vers Pico Villuercas a placé une accélération en tête du peloton pour faire craquer le maillot rouge Odd Christian Eiking et épauler son leader. Ce mercredi lors de l'étape des Lacs de Covadonga, il a fait de même en imposant un rythme infernal aux favoris pour tenter de rattraper Primoz Roglic et Egan Bernal, malheureusement pour lui son leader tombé la veille n'a pas pu prendre sa roue en fin d'étape et a reculé de la deuxième à la cinquième place du classement général.

Le Gamoniteiru pour bouleverser le classement général ?

Pour son directeur sportif c'est déjà un Tour d'Espagne réussi. "Il fait du super travail depuis le début de la Vuelta, il a des jambes de feu, mais il en veut tellement qu'il en fait parfois trop, on doit le tempérer", a déclaré Christian Guiberteau à L'Equipe. Chez Cofidis, Rémy Rochas est grimpeur de petite taille (1,64m) qui réalise en 2021 sa première année au sein d'un effectif World Tour. Et il sent qu'il y a passé un cap, " plusieurs caps même, en l'espace de quelques mois ". Ce jeudi aux côtés de son leader, ils affronteront ensemble l'autre grande difficulté de cette Vuelta, l'inédit col du Gamoniteiru (14,6 km à 9,8 %) qui pourrait offrir un final spectaculaire et il devra être en forme pour épauler Guillaume Martin s'il veut l'aider à conserver sa place dans le top 5 du classement général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.