Vuelta : Qui pour contester la victoire au duo Roglic-Bernal ?

Vuelta : Qui pour contester la victoire au duo Roglic-Bernal ?©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 12 août 2021 à 16h29

La Vuelta 2021 (14 août-5 septembre) s'élancera ce samedi de Burgos. Les deux grands favoris ne sont autres qu'Egan Bernal et le double tenant du titre, Primoz Roglic. Néanmoins, quels autres coureurs pourraient court-circuiter cette tendance ?


Double vainqueur sortant du Tour d'Espagne, Primoz Roglic aborde la compétition avec l'ambition légitime de glaner une troisième couronne consécutive cette année. Avec pour lieutenant au sein de sa formation Jumbo-Visma, le Néerlandais Steven Kruiswijk, le Slovène fait figure de grandissime favori de l'épreuve dont le départ sera donné ce samedi à Burgos (14 août-5 septembre). Son principal rival sera le Colombien Egan Bernal. Auréolé sur le dernier Tour d'Italie et sur le Tour de France 2019, la Vuelta est le seul "Grand Tour" européen manquant à son palmarès. Du haut de ses 24 ans, le coureur d'Ineos-Grenadiers a les dents longues.

Une guerre interne chez Ineos ?

Cependant, il se pourrait qu'Egan Bernal soit suppléé dans son rôle de leader par Richard Carapaz. Champion olympique à Tokyo le mois dernier et 3eme du général sur la Grande Boucle quelques semaines auparavant, la forme éblouissante de l'Equatorien est à même de semer la zizanie dans l'équipe britannique. Un peu plus en retrait mais ô combien talentueux, Simon Yates devrait accompagner ses deux coéquipiers lors des grandes difficultés de la course. Pour la petite anecdote, le frère de ce dernier, Adam Yates, avait triomphé sur les routes espagnoles en 2018 devant Enric Mas et Miguel Angel Lopez.



Avec les absences de Tadej Pogacar et Chris Froome, qui est réellement en mesure dans le peloton de disputer la victoire finale à Roglic et Bernal ? Bien que ces deux hommes semblent évoluer un ton au-dessus de tout le monde, les Espagnols Mikel Landa (Bahrain Victorious) et Enric Mas (Movistar) pourraient joueur les trouble-fêtes. Le grimpeur de la Movistar a remporté samedi dernier le Tour de Burgos tandis que son compatriote a fait bonne figure en terminant 6eme du Tour de France le mois dernier.


Attention également au Britannique Hugh Carthy. Le coureur d'EF Education-Nippo s'est adjugé une étape en haute altitude la semaine dernière sur le Tour de Burgos et avait achevé la Vuelta 2020 sur la 3eme marche du podium. Fabio Aru (Qhubeka-Netxhash) vient pour sa part plutôt viser le top 5. Et encore... Bien qu'il a terminé 2eme du Tour de Burgos, une compétition taillée pour les grimpeurs, l'Italien (31ans) n'a plus ses jambes de 20ans. Il avait dominé le Tour d'Espagne en 2015 mais pas sûr qu'il puisse tenir la distance face à des concurrents en jambe.

Les chances tricolores dans tout ça ?

Que peut-on espérer côté français ? Certainement une bataille pour figurer dans le top 10, pas beaucoup plus. Récent 8eme du Tour de France, Guillaume Martin (Cofidis) représentera la meilleure chance pour le classement général devant Romain Bardet (DSM). Ce dernier a remporté une étape de montage et endossé le maillot de leader au Tour de Burgos la semaine dernière, le positionnant idéalement à deux jours de l'arrivée. Mais il s'était effondré lors de l'ultime journée. Dans un autre registre, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) disputera les arrivées au sprint.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.