Vuelta : Pas de fracture pour Romain Bardet

Vuelta : Pas de fracture pour Romain Bardet©Media365

Romain Fiore, Media365, publié le jeudi 19 août 2021 à 16h46

Plus de peur que de mal pour Romain Bardet. Victime d'une lourde chute à 11 kilomètres de l'arrivée lors de la 5eme étape de la Vuelta entre Tarancon et Albacete, le coureur de la Team DSM a passé des examens complémentaires qui n'ont révélé aucune fracture. Il a pris le départ ce jeudi de la 6eme étape.


Romain Bardet va bien continuer la Vuelta. Alors qu'il avait concédé une trentaine de secondes de retard sur les favoris lors de la 3eme étape de la Vuelta en haut du Picon Blanco, le natif de Brioude a malheureusement été pris dans l'énorme chute de la 5eme étape survenue ce mercredi. Une chute massive dans les premières places du peloton qui aura mis une grande partie des coureurs à terre à seulement 10 km de l'arrivée, dont le leader du classement général, l'Estonien Rein Taaramäe (Intermarchés-Wanty-Gobert). Alors qu'il avait eu le dos bloqué lors du Tour de Burgos au début du mois d'août, le coureur de la team DSM était encore incertain avant de participer au tour d'Espagne, il a balayé toutes ces incertitudes en début de Tour en prouvant qu'il pouvait s'accrocher aux leaders, il était à l'aube de cette 5eme étape d'ailleurs dans le top 15 du classement général à seulement 45 secondes de Primoz Roglic, premier grand favori. Malheureusement pour lui cette chute l'a beaucoup impacté, il est resté de très longues minutes à terre avant de repartir sur son vélo. Le dos complètement éraflé, il a finalement terminé l'étape avec 12 minutes de retard sur Jasper Philipsen le vainqueur du jour.

Atteindre la journée de repos comme objectif

Fortement blessé au genou droit à l'arrivée à Albacete, le français a effectué un premier bilan médical avec un traumatisme, une blessure au genou droit et des érosions multiples aux extrémités des membres. Il a ensuite effectué des examens complémentaires dans la soirée en compagnie du médecin de la formation allemande avant de ne déceler au final aucune fracture. Présent au départ de la 6eme étape à Requena, le coureur s'est exprimé aux médias "Ça aurait pu être pire. Disons que je suis plus optimiste que je ne l'étais après ma chute, évoque-t-il ce jeudi.  Je me sens suffisamment bien pour pouvoir prendre le départ. Ce n'est jamais bon de chuter, mais maintenant j'espère récupérer dans les prochains jours. Je ressens toujours une douleur au genou droit, mais je suis heureux de pouvoir continuer la Vuelta. Mon objectif est au moins d'atteindre la journée de repos (lundi), de me reposer au maximum et ensuite faire le point pour la suite de la course." Des nouvelles plutôt rassurantes pour le leader de la formation dirigée par Iwan Spekenbrink, mais il va désormais devoir faire une croix sur le classement général pour cette année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.