Vuelta : Le parcours de l'édition 2020 dévoilé

Vuelta : Le parcours de l'édition 2020 dévoilé©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 17 décembre 2019 à 21h47

Le parcours de la Vuelta 2020 a été dévoilé ce mardi à Madrid. Pas moins de quatre pays seront visités, mais aussi des cols mythiques comme le Tourmalet et l'Angliru lors de ce Tour d'Espagne qui se déroulera uniquement dans la partie Nord.



Après le Tour de France (le 15 octobre) et le Giro (le 24 octobre), c'était au tour de la Vuelta, ce mardi, de dévoiler en grande pompe son parcours pour l'édition 2020. Quelques éléments avaient déjà fuité, mais tout est désormais officiel. Cette 75eme édition sera très internationale, avec pas moins de quatre pays traversés. A commencer par les Pays-Bas, avec la ville d'Utrecht, qui comme en 2015 avec le Tour de France, accueillera le Grand Départ, avec le traditionnel contre-la-montre par équipes d'ouverture au menu (23,3km), le vendredi 14 août. Puis deux étapes plates se dérouleront dans le pays, avant la journée de repos du lundi qui permettra à tout le peloton de rallier le nord de l'Espagne, où se déroulera toute cette Vuelta 2020. Les coureurs atterriront au Pays basque, pour débuter la 4eme étape à Irun, une étape de montagne à quatre cols. Deux autres étapes de montagne seront au programme ensuite, en direction du Sud, avec notamment le col de 1ere catégorie de La Lagune Negra le 20 août. Si la 7eme étape sera plate, ce ne sera pas le cas des deux suivantes, et notamment celle du 23 août qui s'annonce très difficile, avec l'Alto del Portalet (1794m) qui marquera l'entrée en France, le col d'Aubisque (1709m) et le Tourmalet (2115m) pour finir.

Huit arrivées au sommet

Les coureurs auront alors bien mérité leur deuxième journée de repos, mais ils retrouveront le Pays basque dès le lendemain, avec le Puerto de Orduna à gravir à deux reprises lors de la 10eme étape, et l'Alto de Moncavillo lors de la 11eme. Les coureurs mettront ensuite le cap vers l'Ouest, avec deux étapes plates les 27 et 28 août, avant de reprendre la montagne pendant le week-end, avec une 14eme étape à quatre cols de 1ere catégorie qui se terminera à l'Alto de la Farrapona (1710m) et une 15eme étape dont le final ne sera autre que le mythique Angliru (1557m), absent de la Vuelta depuis 2017 (et la victoire de Contador) avec ses 12,6km de longueur, une pente moyenne au-delà des 12% avec des pointes à 23%. Après une dernière journée de repos, les coureurs reprendront par un contre-la-montre individuel de 33,5km en bord de mer, avec une côte de 3eme catégorie pour finir. Après une étape de moyenne montagne en direction du Sud, il sera temps de découvrir le quatrième pays de cette Vuelta, le Portugal, avec une arrivée à Porto le 3 septembre. Le lendemain, les coureurs retrouveront l'Espagne, avant de reprendre la haute montagne lors de l'avant-dernière étape, qui arrivera à l'Alot de la Covatilla, soit la huitième et dernière arrivée du sommet. Le dimanche 6 septembre, le maillot rouge pourra triompher entre l'hippodrome de la Zarzuela et Madrid. Au total, cette 75eme Vuelta aura donc à son menu deux contre-la-montre, huit étapes plates et onze étapes de moyenne et haute montagne. Quel programme !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.