Vuelta : Le directeur ne veut pas que le Tour de France fasse oublier les autres courses

Vuelta : Le directeur ne veut pas que le Tour de France fasse oublier les autres courses©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 24 avril 2020 à 17h43

Le directeur de la Vuelta Javier Guillen a déclaré à As qu'il était conscient que le Tour de France était l'épreuve majeure de la saison, mais qu'il ne fallait pas oublier les autres épreuves du calendrier.

Alors que la saison cycliste est suspendue au moins jusqu'au 1er juillet en raison de la pandémie de coronavirus, une seule épreuve a trouvé une date officielle pour le moment, si la situation sanitaire le permet : le Tour de France, qui se déroulera du 29 août au 20 septembre. La course organisée par ASO est, de l'avis de tous, la plus grande épreuve cycliste du monde, et les enjeux financiers y sont très importants. Mercredi, Tony Martin estimait d'ailleurs qu'une éventuelle annulation de la Grande Boucle provoquerait la disparition pure et simple d'une ou deux équipes. L'Union cycliste internationale a annoncé la semaine passée que le Giro et la Vuelta auront lieu après la Grande Boucle, sans doute en octobre pour le Tour d'Italie et en novembre pour le Tour d'Espagne. Jeudi, le directeur de la Vuelta Javier Guillen s'est exprimé auprès du journal espagnol As au sujet de ce calendrier 2020, qui devrait être officialisé avant le 15 mai.

Guillen : "Il n'y a pas que le Tour de France"

« Nous sommes tous conscients de l'ampleur du Tour de France, mais il n'y a pas que le Tour, il faut aussi essayer de sauver tout le calendrier. Tous avec le Tour, mais pas le Tour au détriment de tous ! Il ne faut pas dévaluer l'événement international qu'est la Vuelta. Aujourd'hui, en Espagne, nous sommes probablement l'événement qui a la plus grande couverture internationale après le football », a expliqué Javier Guillen, qui n'a pas exclu de voir la Vuelta se dérouler à huis clos, car « ce serait toujours mieux que pas de Vuelta du tout. » En plus des trois Grands Tours, l'UCI veut également essayer de reprogrammer les cinq Monuments du cyclisme, que sont Milan - San Remo, le Tour des Flandres, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.