Vuelta : Kuss contraint de renoncer

Vuelta : Kuss contraint de renoncer©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 28 août 2022 à 13h17

Fiévreux, l'actuel 42eme de la Vuelta et lieutenant de Primoz Roglic en montagne Sepp Kuss n'a pas pu prendre le départ ce dimanche lors de la 9eme étape.


Coup dur pour Primoz Roglic dans sa quête de quadruplé sur la Vuelta. Le Slovène a perdu ce dimanche l'un de ses fidèles coéquipiers, Sepp Kuss. Le coureur américain de bientôt 28 ans n'a pas pris le départ de la 9eme étape, car il est fiévreux. A priori, il ne n'agit pas du covid, car son équipe Jumbo-Visma l'aurait sans doute précisé, mais le natif du Colorado ne s'estimait pas assez en forme pour prendre part à cette étape, qui compte deux cols de première catégorie, dont l'arrivée finale au sommet de Les Praeres et ses 12,9% de dénivelé de moyenne. Samedi soir, Sepp Kuss occupait la 42eme place au classement général, à 6'02 du leader Remco Evenepoel. Pour la première fois en cinq participations, Sepp Kuss ne finira donc pas la Vuelta, lui qui avait pris une belle huitième place l'an passé. Heureusement, Primoz Roglic peut compter sur d'autres solides coéquipiers au sein de Jumbo-Visma, comme l'Australien Chris Harper (27eme au classement général), ou les Néerlandais Sam Oomen (45eme) et Robert Gesink (54eme).

Deux coureurs positifs au covid

Ils ne sont plus que 166 sur cette Vuelta avant d'aborder les deux dernières semaines, puisqu'en plus de Sepp Kuss, deux autres coureurs ont été contraints de rentrer chez eux. Il s'agit du Néerlandais de Bahrain-Victorious Wout Poels (32eme à 4'03) et du Belge de Quick-Step Alpha Vinyl Pieter Serry (108eme à 22'53), tous deux testés positifs au covid. Il s'agit du premier abandon dans au sein de ces équipes. Espérons que le covid ne vienne pas tout gâcher dans les deux dernières semaines...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.