Vuelta - Israël-Premier Tech : Woods en leader, Froome en électron libre

Vuelta - Israël-Premier Tech : Woods en leader, Froome en électron libre©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 16 août 2022 à 16h36

L'équipe Israël-Premier Tech a dévoilé son roster pour la Vuelta, qui débute ce vendredi, et Michael Woods et Chris Froome seront les chefs de file.


Après un beau Tour de France, conclu par deux victoires d'étapes signées Simon Clarke et Hugo Houle, l'équipe Israël-Premier Tech rêve de faire au moins aussi bien sur la Vuelta, qui débutera vendredi à Utrecht aux Pays-Bas. Pour cela, la formation israélienne, qui a un gros besoin de points si elle veut rester dans le World Tour la saison prochaine, a décidé de miser sur Michael Woods. Le Canadien de 35 ans, contraint à l'abandon avant le départ de la dernière étape du Tour de France en raison d'un test positif au covid, est le leader désigné pour le classement général, lui qui avait terminé septième lors de sa première participation, en 2017 (puis 34eme en 2018 et 2020). A ses côtés, on retrouvera dans un rôle d'électron libre Chris Froome (37 ans), contraint lui aussi à l'abandon en fin de Tour (18eme étape) en raison du covid, alors qu'il avait clairement retrouvé des couleurs après trois années de galère. Il était en effet 26eme du classement général et avait terminé troisième à l'Alpe d'Huez. Il s'agira de sa huitième participation à la Vuelta, qu'il avait remportée en 2011 et 2017. A leurs côtés, on retrouvera Patrick Bevin, Alessandro De Marchi, Itamar Einhorn, Omer Goldstein, Carl Fredrik Hagen et Daryl Impey, qui viseront des victoires d'étapes.

"Chris s'améliore de jour en jour"

« Michael Woods a terminé parmi les dix premiers au classement général dans le passé et c'est encore l'objectif cette année. Des trois Grands Tours, la Vuelta est définitivement celle qui lui convient le mieux en termes de dénivelés et de profils d'étapes et je pense que nous verrons une belle course de sa part. Nous avons également Chris Froome qui, comme nous l'avons vu au Tour de France, s'améliore de jour en jour et se remet vraiment en forme, il aura donc une carte libre pour la course. Avec Daryl Impey, nous avons un grand capitaine de route qui est capable de gagner, et si Patrick Bevin continue de grimper comme il l'a fait, il peut opter pour une fin de sprint percutante. Comme toujours, Alessandro De Marchi sera à l'affût de bonnes journées d'échappée, tout comme Carl Fredrik Hagen et Omer Goldstein, et avec Itamar Einhorn, nous avons une bonne option pour les sprints. Nous avons une excellente équipe et j'ai hâte de les voir courir, en commençant par le contre-la-montre par équipe vendredi où je pense que nous pouvons utiliser nos solides contre-la-montre pour obtenir un bon résultat », annonce le directeur sportif Oscar Guerrero. De belles ambitions sur le papier, qu'il faudra concrétiser lors des trois prochaines semaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.