Vuelta - Evenepoel : "Emu dans le bon sens"

Vuelta - Evenepoel : "Emu dans le bon sens"©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le dimanche 28 août 2022 à 20h20

Leader incontesté de La Vuelta au soir de la 9eme étape, Remco Evenepoel a salué le travail de toute son équipe ce dimanche.



Ce samedi la Vuelta a été le théâtre d'un véritable petit exploit signé Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) au terme du 9eme acte au sommet de Les Praeres. Le Sud-Africain s'est adjugé une étape de prestige en montagne tandis qu'au classement général, Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) a assommé la concurrence. Le porteur du maillot rouge a relégué à plus d'une minute (1'12) son dauphin l'Espagnol Enric Mas (Movistar) et à près de deux minutes (1'53) le grand favori de l'épreuve, le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma). "Nous avions pour plan d'essayer de laisser partir l'échappée, pour que les bonifications soient déjà prises si jamais on perdait du temps. Je pense que l'équipe a été parfaite, après la mauvaise nouvelle de ce matin avec le test positif de Pieter (Serry, ndlr). Je pense que l'équipe a de nouveau pris ses responsabilités comme de vrais gentlemen. Nous avons très bien communiqué tous ensemble" a confié le Belge au micro des organisateurs ce dimanche.

Le porteur du maillot rouge a par la suite détaillé les coulisses de la stratégie employée. "Dries (Devenyns, ndlr) a dit qu'il ne se sentait pas bien aujourd'hui, alors il a pris les premiers relais et ensuite c'était à Julian (Alaphilippe, ndlr), Ilan (van Wilder, ndlr) et moi d'attaquer cette ascension. Si vous regardez ce qu'ils ont fait. Je suis vraiment impressionné par mon équipe. Je suis tellement content des gars, je suis vraiment ému de voir ces gars donner tout ce qu'ils ont pour moi" s'est-il exprimé tout ému avant de surenchérir en ce sens, clamant haut et fort tout son amour pour sa formation et ses partenaires d'équipe. "J'ai déjà traversé tellement de choses dans ma vie et c'est pourquoi je peux continuer à me battre et à souffrir. Tout ce que j'ai vécu il y a deux ans a vraiment fait de moi une nouvelle personne. Je ne m'attendais vraiment pas à arriver au contre-la-montre avec cette avance mais La Vuelta est loin d'être terminée. Comme je l'ai dit, je suis vraiment ému dans le bon sens. Je n'ai plus de mots pour les gars, ils méritent vraiment quelques jours de repos. C'est vraiment la meilleure équipe du monde" a-t-il conclu à la veille de la journée de repos précédant la 10eme étape.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.