Vuelta (E5) : Wellens s'est montré le plus fort pour dominer Martin

Vuelta (E5) : Wellens s'est montré le plus fort pour dominer Martin©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 24 octobre 2020 à 17h20

Alors que le peloton a laissé partir une échappée après une âpre bataille, Tim Wellens s'est joué de Guillaume Martin et Thymen Arensman pour signer sa première victoire d'étape sur la Vuelta.

Après avoir remporté deux étapes sur le Giro, Tim Wellens a pu lever les bras sur la Vuelta. Au terme d'une étape d'abord nerveuse avant que le peloton laisse partir une échappée, le Belge de la formation Lotto-Soudal a fait parler son explosivité dans le faux-plat final pour prendre la mesure d'un combatif Guillaume Martin. Une étape qui est parti fort avec un groupe de quatorze coureurs, dont celui de la formation Cofidis. Une échappée que plusieurs équipes, dont NTT et Trek-Segafredo n'ont pas voulu laisser partir. Tim Wellens, en vue dès le départ, a tenté de rejoindre cette échappée mais en vain. Pendant près d'une heure et demie, la tête de la course et le peloton se sont affrontés avec un écart qui n'a jamais dépassé les 30 secondes mais, à la suite d'une accélération de l'équipe EF, l'effort des fuyards a été réduit à néant. Dans la foulée, Rémi Cavagna a accéléré avec Andrey Amador avant d'être rattrapé par Magnus Cort Nielsen et Stan Dewulf... mais cet effort n'aura pas duré plus de trois kilomètres.

Wellens a eu raison d'insister

Le « TGV de Clermont » a eu de la suite dans les idées, tentant à nouveau de s'échapper mais le coureur de l'équipe Deceuninck-Quick Step n'a pas eu plus de réussite. La deuxième grande tentative d'échappée, avec Tim Wellens, Guillaume Martin, Nelson Oliveira ou encore Andrea Bagioli a pu prendre du large même si, dans un premier temps, l'équipe Ineos Grenadiers n'a pas donné son aval. En effet, la présence de Sepp Kuss, coéquipier de Primoz Roglic, n'était pas du goût des hommes de Dave Brailsford... tout comme du reste de l'échappée qui a essayé de se défaire de l'Américain. A l'orée des 80 derniers kilomètres, Thymen Arensman et Tim Wellens se sont isolés en tête de la course avec Guillaume Martin en chasse pendant une dizaine de kilomètres avant de parvenir à faire la jonction. Une fois le reste de l'échappée initiale absorbé par le peloton, le trio de tête a pu creuser l'écart pour s'assurer de jouer la victoire d'étape.

Roglic a tenté de reprendre du temps

En effet, l'équipe Ineos Grenadiers n'ayant plus d'intérêt à rouler derrière l'échappée, le peloton a perdu en allure par rapport à la tête de course. C'est alors l'équipe Total Direct Energie qui s'est installée en tête de peloton dans l'espoir de revenir sur le trio de tête. Les trois coureurs échappés n'ont pas rechigné à collaborer jusqu'à la flamme rouge. C'est alors que Thymen Arensman a mis le premier démarrage, décrochant provisoirement Guillaume Martin. Mais le dernier kilomètre en faux-plat montant a joué en faveur du coureur français qui est revenu sur Tim Wellens avant d'accélérer mais le Belge était trop explosif pour être battu dans un tel final et a logiquement levé les bras. Un peu plus de deux minutes après, le peloton a été secoué par une chute concernant Dan Martin, deuxième du classement général et David Gaudu. Un incident qui a créé un moment de flottement dont Primoz Roglic a essayé de profiter, mais les commissaires ont classé tous les coureurs du peloton dans le temps du Slovène.

CYCLISME / VUELTA 2020
5eme étape - Huesca-Sabiñánigo (184,4km) - Samedi 24 octobre 2020
1- Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal) en 4h19'25''
2- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 4''
3- Thymen Arensman (PBS/Sunweb) à 12''
4- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 2'13''
5- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 2'13''
6- Alex Aranburu (ESP/Astana) à 2'13''
7- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 2'13''
8- Julien Simon (FRA/Total Direct Energie) à 2'13''
9- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 2'13''
10- Dorian Godon (FRA/AG2R-La Mondiale) à 2'13''
...

Classement général après 5 étapes (sur 21)
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 16h30'53''
2- Dan Martin (IRL/Israel Start-Up Nation) à 5''
3- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 13''
4- Enric Mas (ESP/Movistar) à 32''
5- Hugh Carthy (GBR/EF) à 38''
6- Sepp Kuss (USA/Jumbo-Visma) à 44''
7- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 1'17''
8- Esteban Chaves (COL/Mitchelton-Scott) à 1'29''
9- Marc Soler (ESP/Movistar) à 1'55''
10- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 1'57''
...
14- Kenny Elissonde (FRA/Trek-Segafredo) à 2'55''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.