Vuelta (E4) : Au sprint, Sam Bennett a confirmé qu'il était le plus fort

Vuelta (E4) : Au sprint, Sam Bennett a confirmé qu'il était le plus fort©Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 23 octobre 2020 à 17h17

Après avoir brillé sur les routes du Tour de France, Sam Bennett a profité de la première arrivée d'étape favorables aux sprinteurs sur le parcours de la Vuelta pour s'imposer devant Jasper Philipsen et Jakub Mareczko

Sam Bennett n'a pas voulu laisser passer l'occasion. Alors que les arrivées sous forme de sprint massif ne devraient pas être légion sur une Vuelta très montagneuse, l'Irlandais a marqué son territoire, comme il avait su le faire à l'occasion du Tour de France, dont il avait terminé meilleur sprinteur. Mais, avant ce final échevelé à Ejea de los Caballeros, une échappée n'a pas hésité à animer la journée peu après le départ de Garray Numancia. Un groupe de quatre courageux s'est détaché après moins de cinq kilomètres de course. Harry Tanfield, Luis Angel Maté, Willie Smit et Jesus Ezquerra ont d'abord pris une trentaine de secondes puis, avec la bénédiction des équipes de sprinteurs, l'écart a atteint rapidement les trois minutes avant de se stabiliser autour des deux minutes et demie.

Movistar a tenté le coup de bordure

A un peu moins de 100 kilomètres de l'arrivée, profitant du vent soufflant de côté, l'équipe Movistar a tenté un coup avec une très forte accélération. Surpris par cette tentative de bordure, le peloton a un temps explosé en plusieurs morceaux alors que l'échappée a vu son avance fondre comme neige au soleil, ne comptant plus qu'une trentaine de secondes d'avantage à cet instant de la course. Toutefois, après les interventions des équipes Ineos Grenadiers puis Jumbo-Visma, le peloton a retrouvé son calme et son unité alors que le quatuor de tête a pu reprendre un peu de marge, comptant deux minutes d'avance à 50 kilomètres de la ligne d'arrivée. Mais, au sein de l'échappée, l'entente n'a pas été idéale et, après le sprint intermédiaire de Sadaba, à 22 kilomètres de l'arrivée, Harry Tanfield s'est isolé en tête de course, vite rattrapé par Willie Smit alors que Luis Angel Maté et Jesus Ezquerra ont retrouvé le peloton

Deceuninck-Quick Step a tout verrouillé pour Bennett

Le Sud-Africain s'est ensuite très rapidement vu seul en tête de la course alors que, une nouvelle fois, l'équipe Movistar a haussé l'allure du peloton. Une accélération qui a mis d'abord un terme aux ambitions de Harry Tanfield avant que Willie Smit ne soit rattrapé à quatorze kilomètres de la ligne d'arrivée. Dès lors, un sprint massif n'était plus une possibilité mais une certitude et les trains de sprinteurs se sont très vite mis en place et à l'œuvre. A trois kilomètres du but, le « Wolfpack » s'est mis en ordre de marche et a vivement accéléré pour permettre de lancer dans les meilleures conditions Sam Bennett. L'Irlandais n'a pas failli à la tâche, s'imposant en force devant Jasper Philipsen et Jakub Mareczko, qui laisse Pascal Ackermann au pied du podium. Bien au chaud dans le peloton, Primoz Roglic conserve son maillot rouge alors que les Pyrénées se rapprochent.

CYCLISME / VUELTA 2020
4eme étape - Garray Numancia-Ejea de los Caballeros (191,7km) - Vendredi 23 octobre 2020
1- Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step) en 3h53'29''
2- Jasper Philipsen (BEL/UAE Team Emirates) mt
3- Jakub Mareczko (ITA/CCC) mt
4- Pascal Ackermann (ALL/Bora-Hansgrohe) mt
5- Gerben Thijsen (BEL/Lotto-Soudal) mt
6- Matteo Moschetti (ITA/Trek-Segafredo) mt
7- Max Kanter (ALL/Sunweb) mt
8- Mihkel Räim (EST/Israel Start-Up Nation) mt
9- Emmanuel Morin (FRA/Cofidis) mt
10- Magnus Cort Nielsen (DAN/EF) mt
...

Classement général après 4 étapes (sur 18)
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 16h30'53''
2- Dan Martin (IRL/Israel Start-Up Nation) à 5''
3- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 13''
4- Enric Mas (ESP/Movistar) à 32''
5- Hugh Carthy (GBR/EF) à 38''
6- Sepp Kuss (USA/Jumbo-Visma) à 44''
7- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 1'17''
8- Esteban Chaves (COL/Mitchelton-Scott) à 1'29''
9- Marc Soler (ESP/Movistar) à 1'55''
10- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 1'57''
...
14- Kenny Elissonde (FRA/Trek-Segafredo) à 2'55''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.