Vuelta (E18) : La dernière étape pour Pascal Ackermann, le doublé au général pour Primoz Roglic

Vuelta (E18) : La dernière étape pour Pascal Ackermann, le doublé au général pour Primoz Roglic©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 08 novembre 2020 à 17h08

A l'issue d'un sprint assez houleux face à Sam Bennett et Max Kanter, Pascal Ackermann a remporté la 18eme et dernière étape de la Vuelta 2020. Un Tour d'Espagne remporté par Primoz Roglic, qui a pu savourer son doublé.



Après Rome et les Champs-Elysées, Sam Bennett ambitionnait de s'offrir la dernière étape de la Vuelta. Mais c'était sans compter sur Pascal Ackermann qui a tout donné pour parvenir à frustrer l'Irlandais dans ses ambitions alors que, dans le même temps, Primoz Roglic a pu savourer sa deuxième Vuelta, lui qui a vu le Tour de France lui glisser entre les doigts au dernier moment en septembre dernier. Au départ de l'Hippodrome de la Zarzuela, cette dernière étape du Tour d'Espagne a fait dans le classique pour sa première partie. Alors que Chris Froome a enfin pu mettre la main sur son trophée de l'édition 2011, remportée à la suite du déclassement pour dopage de Juan José Cobo, les porteurs de maillots distinctifs que sont Primoz Roglic, Richard Carapaz, Guillaume Martin et Enric Mas ont pu multiplier les photos avant que la course ne reprenne ses droits. Une étape qui a vu Davide Formolo ne pas prendre le départ, l'Italien devait rejoindre sa compagne pour un heureux événement. Un début d'étape qui a également vu Rémi Cavagna être distingué du titre de « super-combatif » de cette 75eme édition de la Vuelta.

Astana a tenté de piéger Valverde

Mais, après les réjouissances, les affaires courantes ont rapidement repris le dessus sur les célébrations de fin de Grand Tour. A l'entame des 50 derniers kilomètres de l'étape, l'équipe Jumbo-Visma a pris les commandes du peloton et accéléré petit à petit l'allure mais, comme souvent lors des dernières étapes, c'est au moment de l'entrée sur le circuit final, au cœur de Madrid, que la course a réellement commencé. Avant même le premier passage sur la ligne d'arrivée, l'insatiable Tim Wellens a attaqué avec Jonathan Lastra et Willie Smit. Le premier tour complet de circuit a également vu l'équipe Astana accélérer l'allure du peloton afin d'effacer cette échappée. Le but évident était de permettre à Aleksandr Vlasov de jouer les bonifications au sprint intermédiaire afin de déloger Alejandro Valverde de la 10eme place du classement général mais l'équipe kazakhe a manqué son coup. Dans la foulée, alors que Jonathan Lastra a été absorbé par le peloton, son coéquipier chez Caja Rural-Seguros RGA Gonzalo Serrano et le coureur d'Astana Dmitriy Gruzdev ont fait la jonction pour former l'échappée du jour. Un quatuor qui a donné des frissons au peloton. En effet, à quinze kilomètres de l'arrivée, l'écart a atteint 25 secondes.

Ackermann plus fort que S.Bennett, Roglic peut jubiler

Face au danger, les équipes UAE Team Emirates, Bora-Hansgrohe et Deceuninck-Quick Step se sont mises à la planche pour, respectivement, Jasper Philipsen, Pascal Ackermann et Sam Bennett. Le résultat a été immédiat avec un écart réduit à dix secondes à deux tours de l'arrivée mais le coup fatal a été donné par le « TGV de Clermont-Ferrand ». Pour son sprinteur, Rémi Cavagna a tout tenté et l'échappée a pris fin au moment d'entamer le dernier tour du circuit final. Alors que les équipes de sprinteurs se sont mises en ordre de marche, celles des leaders n'ont pas hésité à s'infiltrer pour atteindre sans problème les trois derniers kilomètres et valider la victoire finale de Primoz Roglic, qui double la mise après son succès lors de l'édition 2019. Les Sunweb pour Max Kanter puis les Mitchelton-Scott pour Dion Smith se sont positionnés en tête de peloton mais ce sont les Bora-Hansgrohe qui ont lancé le dernier kilomètre pour Pascal Ackermann. L'Allemand a lancé son effort à 250 mètres de l'arrivée, bouchonnant involontairement Sam Bennett qui a dû un temps couper son effort, ce qui lui coûte la victoire sur la ligne. En effet, c'est bien le vainqueur à Aguilar de Campoo qui a signé un deuxième succès d'étape devant Sam Bennett et Max Kanter. Une arrivée houleuse qui a précédé les grandes festivités, qui viennent conclure une saison cycliste 2020 inattendue à bien des points de vue.

CYCLISME / VUELTA 2020
18eme et dernière étape - Hippodrome de la Zarzuela-Madrid (139,6km) - Dimanche 8 novembre 2020
1- Pascal Ackermann (ALL/Bora-Hansgrohe) en 3h28'13''
2- Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step) mt
3- Max Kanter (ALL/Sunweb) mt
4- Jasper Philipsen (BEL/UAE Team Emirates) mt
5- Jasha Sütterlin (ALL/Sunweb) mt
6- Emmanuel Morin (FRA/Cofidis) mt
7- Reinardt Janse Van Rensburg (AFS/NTT) mt
8- Lorrenzo Manzin (FRA/Total Direct Energie) mt
9- Robert Stannard (AUS/Mitchelton-Scott) mt
10- Jon Aberasturi (ESP/Caja Rural-Seguros RGA) mt
...

Classement général final
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 72h46'12''
2- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 24''
3- Hugh Carthy (GBR/EF) à 1'15''
4- Dan Martin (IRL/Israel Start-Up Nation) à 2'43''
5- Enric Mas (ESP/Movistar) à 3'36''
6- Wout Poels (PBS/Bahrain-McLaren) à 7'16''
7- David de la Cruz (ESP/UAE Team Emirates) à 7'35''
8- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) à 7'45''
9- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 8'15''
10- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 9'34''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.