Vuelta (E17) : Roglic l'emporte en solitaire et récupère le maillot rouge

Vuelta (E17) : Roglic l'emporte en solitaire et récupère le maillot rouge©Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le mercredi 01 septembre 2021 à 17h10

Ce mercredi, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a remporté en solitaire la 17eme étape de la Vuelta et a signé un gros coup au classement général. En effet, suite à ce succès, le Slovène repasse en tête et récupère le maillot rouge de leader.



Primoz Roglic a peut-être assommé définitivement la Vuelta. Ce mercredi, en remportant en solitaire la 17eme étape entre Unquera et Lagos de Covadonga (185,3km), le coureur de la Jumbo-Visma a en tout cas frappé un gros coup en reprenant pour la troisième fois dans cette édition la tête du classement général, à quatre étapes de l'arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle. Pour cela, le Slovène a dû s'employer dans les derniers kilomètres lors d'un duel qu'il a donc remporté contre Egan Bernal (Ineos Grenadiers). Mais avant cela, il a fallu attendre un peu ce matin pour voir une échappée prendre forme au pied de La Collade Llomena (7,6 km à 9,3 %). Dans celle-ci, on retrouve plus d'une vingtaine de coureurs, dont Fabio Aru et Sergio Henao (Qhubeka NextHash), mais également Mikaël Cherel (AG2R-Citroën), Jesus Herrada (Cofidis), Ion Izagirre (Astana-Premier Tech), Olivier Le Gac (Groupama-FDJ), Mikel Nieva (BikeExchange), Nelson Oliveira (Movistar), Michael Storer (DSM) et Dylvan van Baarle (Ineos Grenadiers). Pour sa part, dans le dur, Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) était lui contraint à l'abandon. Si Mikel Landa (Bahrain Victorious) a ensuite pu intégrer le groupe de tête dans l'ascension, le peloton a durci le ton derrière et a roulé, grâce notamment aux Ineos Grenadiers.

L'heure des explications entre Roglic et Bernal

Une première alerte pour le maillot rouge Odd Christian Eiking (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), qui montrait déjà des signes de fébrilités. En tête, Le Gac a lui tenté sa chance en solitaire, alors que le peloton finissait par reprendre le reste de l'échappée à 75 kilomètres de l'arrivée. Lors de la seconde ascension de La Collade Llomena, le Français a fini par craquer et était finalement repris, Tom Pidcock et Pavel Sivakov faisant un gros travail pour leur équipe. Peu après, à 60 kilomètres de la fin, c'est le moment choisi par Bernal pour passer à l'attaque. Le Colombien était suivi par Roglic, alors que Miguel Angel Lopez (Movistar) a lui peiné pour suivre la cadence. Derrière les deux hommes de tête, un groupe d'environ 15 coureurs, où l'on retrouve notamment Jack Haig (Bahrain Victorious), Enric Mas (Movistar) et Guillaume Martin (Cofidis), a tenté de rester à portée d'eux. Mais, dans la descente, Bernal et Roglic ont fait la différence et comptaient environ une minute d'avance. De son côté, Eiking a lui essayé de s'accrocher mais est tombé dans un virage, tout comme Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech), et a dû rendre les armes. Finalement, dans la montée finale des Lacs de Covadonga (12,5 km à 6,9 %), Martin a lui perdu tout espoir de profiter de la défaillance du maillot rouge danois.

Roglic de retour en tête devant les Movistar

En effet, devant les deux hommes de tête n'ont pas faibli et comptaient plus d'une minute d'avance. Après un intense duel entre eux, le Slovène n'a pas laissé passer sa chance quand le Colombien a fini par lâcher à 7,5 kilomètres de l'arrivée. Seul devant, le coureur de la Jumbo-Visma a alors filé vers la victoire en solitaire, quand celui d'Ineos Grenadiers a été rejoint par les autres premiers du général, un groupe qui finissait à 1'35'' du grand vainqueur du jour. Sepp Kuss, le coéquipier de Roglic, se faisant même le plaisir de prendre la deuxième place de cette 17eme place de la Vuelta. A noter, la belle 10eme place de Clément Champoussin (AG2R-Citroën) ce mercredi. Au général, Eiking, désormais 11eme, a logiquement lâché son maillot rouge de leader au profit du champion olympique du contre-la-montre à Tokyo, alors que l'on retrouve désormais deux Movistar sur le podium, avec Mas et Lopez. Vainqueur en Espagne en 2019 et 2020, le coureur de la Jumbo-Visma se rapproche d'une troisième victoire ici, lui qui compte plus de deux minutes d'avance sur ses rivaux, mais ne devra pas faiblir d'ici dimanche. Pour sa part, Martin est maintenant 5eme et va devoir s'accrocher pour conserver cette place, Bernal et Adam Yates n'étant pas très loin de lui.



 CYCLISME - UCI WORLD TOUR / VUELTA 2021
17eme étape - Unquera - Lagos de Covadonga (185,3km) - Mercredi 1er septembre 2021
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 4h34'45''
2-
Sepp Kuss (USA/Jumbo-Visma) à 1'35''
3- Miguel Angel Lopez (COL/Movistar) mt
4- Adam Yates (GBR/Ineos Grenadiers) mt
5- Jack Haig (AUS/Bahrain Victorious) mt
6- Enric Mas (ESP/Movistar) mt
7- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) mt
8- Gino Mäder (SUI/Bahrain Victorious) mt
9- Louis Meintjes (AFS/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 2'29''
10- Clément Champoussin (FRA/AG2R-Citroën) à 2'44''
...

 Classement général après 17 étapes (sur 21)
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 68h42'56''
2- Enric Mas (ESP/Movistar) à 2'22''
3- Miguel Angel Lopez (COL/Movistar)  à 3'11'
4- Jack Haig (AUS/Bahrain Victorious) à 3'46''
5- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 4'16''
6- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) à 4'29''
7- Adam Yates (GBR/INEOS Grenadiers) à 4'45''
8- Sepp Kuss (USA/Jumbo-Visma) à 5'04''
9- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 6'54''
10- Gino Mäder (SUI/Bahrain Victorious) à 6'58''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.