Vuelta 2022 (E11) : Groves devance D.van Poppel et Merlier au sprint

Vuelta 2022 (E11) : Groves devance D.van Poppel et Merlier au sprint©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 31 août 2022 à 18h03

Alors que le peloton a pris son temps lors d'une 11eme étape marquée par l'abandon de Julian Alaphilippe, Kaden Groves s'est montré le plus rapide dans la dernière ligne droite pour s'imposer devant Danny van Poppel et Tim Merlier.



Kaden Groves se fait un nom ! Alors qu'il participe à son premier Grand Tour, le sprinteur de l'équipe BikeExchange-Jayco s'est montré le plus costaud dans l'exercice du sprint à Cabo de Geta. Sur un parcours dénué de toute difficulté et long de 191,2km, au lendemain d'un contre-la-montre, le peloton a décidé de prendre son temps pour raller la ligne d'arrivée. Très rapidement, un trio composé de Jetse Bol, Vojtech Repa et Joan Bou a pris la poudre d'escampette. L'équipe Quick-Step Alpha Vinyl, face à des coureurs ne représentant pas la moindre menace pour le maillot rouge de Remco Evenepoel, a volontiers laissé faire. Il a fallu à peine une vingtaine de kilomètres pour que l'échappée prenne quatre minutes d'avance. Une absence de réaction de la formation du leader du Tour d'Espagne qui n'a pas plu à tout le monde et l'allure du peloton a longtemps varié. Sans que la vitesse moyenne de la course dépasse les 39 kilomètres par heure, moyenne minimale calculée par les organisateurs pour cette étape, le trio de tête a vu son avance fondre.

Bol a joué son va-tout

Il faut dire que les équipes Alpecin-Deceuninck, Bora-Hansgrohe, Trek-Segafredo et Arkéa-Samsic, alléchées par la perspective d'un sprint massif à l'arrivée, ont pris leurs responsabilités. Toutefois, à un peu plus de 60 kilomètres de l'arrivée, le peloton a été secoué par la chute puis l'abandon de Julian Alaphilippe. Alors que le peloton a comme temporisé quelques instants pour reprendre ses esprits, Vojtech Repa a su se refaire après avoir été quelques instants distancé par ses deux compères d'infortune. A l'approche des 50 derniers kilomètres, Jetse Bol a placé un démarrage auquel aucun des deux autres membres de l'échappée a voulu répondre. Le Néerlandais s'est lancé dans une aventure en solo qui aura duré à peine 25 kilomètres. A partir de là, les équipes de sprinteurs ont pris le contrôle de la course et plus aucune échappée n'a été à signaler.

Groves parfaitement lancé vers la victoire

A l'approche de la dernière ligne droite, c'est l'équipe BikeExchange-Jayco, qui a perdu son leader Simon Yates avant le départ à cause du coronavirus, qui a placé son train en position préférentielle. Le sprint a été anticipé par John Degenkolb, qui a lancé les hostilités à 250 mètres de la ligne d'arrivée. Pascal Ackermann s'est ensuite hissé sur ses pédales mais il n'y avait rien à faire face à la puissance de Kaden Groves. L'Australien signe son tout premier succès sur un Grand Tour devant Danny van Poppel et Tim Merlier, qu'il remplacera au sein de l'équipe Alpecin-Deceuninck en 2023. Bien au chaud dans le peloton tout au long de la journée, Remco Evenepoel a traversé cette journée sans pépins mis à part la perte d'un membre important de son équipe Quick-Step Alpha Vinyl. Alors que la route va de nouveau se cabrer ce jeudi avec une arrivée au sommet des Peñas Blancas, le peloton a connu comme une deuxième journée de repos ce mercredi.

CYCLISME / VUELTA 2022
11eme étape - ElPozo Alimentación-Cabo de Gata (191,2km) - Mercredi 31 août 2022
1- Kaden Groves (AUS/BikeExchange-Jayco) en 5h03'14''
2- Danny van Poppel (PBS/Bora-Hansgrohe) mt
3- Tom Merlier (BEL/Alpecin-Deceuninck) mt
4- Juan Sebastian Molano (COL/UAE Team Emirates) mt
5- Mads Pedersen (DAN/Trek-Segafredo) mt
6- Daniel McLay (GBR/Arkéa-Samsic) mt
7- John Degenkolb (ALL/DSM) mt
8- Fred Wright (GBR/Bahrain Victorious) mt
9- Cédric Beullens (BEL/Lotto-Soudal) mt
10- Boy van Poppel (PBS/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) mt
...
12- Bryan Coquard (FRA/Cofidis) mt
...

Classement général après 11 étapes (sur 21)
1- Remco Evenepoel (BEL/Quick-Step Alpha Vinyl) en 39h39'04''
2- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 2'41''
3- Enric Mas (ESP/Movistar) à 3'03''
4- Carlos Rodriguez (ESP/Ineos Grenadiers) à 3'55''
5- Juan Ayuso (ESP/UAE Team Emirates) à 4'53''
6- João Almeida (POR/UAE Team Emirates) à 6'45''
7- Miguel Angel Lopez (COL/Astana Qazaqstan) à 6'50''
8- Tao Geoghegan Hart (GBR/Ineos Grenadiers) à 7'37''
9- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 7'46''
10- Thymen Arensman (PBS/DSM) à 8'44''
...
28- Rudy Molard (FRA/Groupama-FDJ) à 23'24''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.