Tour d'Espagne - Evenepoel : " Je ne ressens pas vraiment la pression "

Tour d'Espagne - Evenepoel : " Je ne ressens pas vraiment la pression "©Panoramic, Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le vendredi 19 août 2022 à 10h00

Avant le départ du Tour d'Espagne, Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) a affiché ses ambitions, en conférence de presse.



Il ne manque clairement pas d'ambitions. A partir de ce vendredi (et jusqu'au dimanche 11 septembre prochain), Remco Evenepoel, aujourd'hui âgé de seulement 22 ans, participera à l'édition 2022 du Tour d'Espagne. La 77eme de l'histoire. Une prestigieuse course cycliste qu'il avait déjà prévu de faire depuis de nombreux mois. Le pensionnaire de la formation belge Quick-Step Alpha Vinyl semble être ainsi plus que motivé, d'autant plus qu'il s'agira du seul Grand Tour de sa saison. C'est donc pour cela que la motivation ne manque pas, lui qui s'est exprimé lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-départ, ce jeudi, dans des propos rapportés par le site internet spécialisé Cyclism'actu : "On va essayer de combiner les victoires d'étapes pour l'équipe avec une bonne place au général. On veut tirer le maximum de chaque étape et si on a un bon classement à la fin de la Vuelta, ce ne sera que du bonus... mais c'est sûr qu'il y a des ambitions pour faire un bon classement final."

"On verra ensuite si on y va à fond pour le général"

Avant de poursuivre : "La première semaine présente plusieurs opportunités. On va essayer de les cueillir et après voir où on en est au général au terme de la 10eme étape. On verra ensuite si on y va à fond pour le général. Il y a des étapes comme celle de San Sebastian mais aussi d'autres avec des ascensions plus longues, plus raides. Il y a un peu de tout sur cette édition. Ce qui est positif, c'est que je n'ai jamais grimpé aussi bien auparavant. Ça tombe à pic. L'équipe est assez forte pour combiner les deux objectifs." Pour finir par conclure : "Je ne ressens pas vraiment la pression. Je suis loin de la Belgique depuis le mois de juillet. Ça m'a fait du bien de ne pas suivre tous les commentaires, tous les avis que l'on donne sur moi. Je me sens très calme et très relax. Partir loin de la Belgique, c'était la meilleure manière de me préparer, le meilleur choix que je pouvais faire."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.