Tour d'Espagne 2020 : Le Grand Départ n'aura finalement pas lieu aux Pays-Bas

Tour d'Espagne 2020 : Le Grand Départ n'aura finalement pas lieu aux Pays-Bas©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 29 avril 2020 à 11h45

Face à l'interdiction des grands événements sportifs dans le pays jusqu'au 1er septembre, les organisateurs du Tour d'Espagne ont confirmé que le Grand Départ de l'édition 2020 n'aura pas lieu aux Pays-Bas.

La Vuelta 2020 ne s'élancera finalement pas d'Utrecht. Alors que le Tour d'Espagne devait initialement s'élancer le 14 août prochain dans les rues d'Utrecht, les organisateurs de l'épreuve ont officiellement confirmé l'annulation attendue de ces trois jours sur les routes des Pays-Bas. Une décision qui prend racine dans l'interdiction décidée par le gouvernement néerlandais d'interdire la tenue de grands événements sportifs dans le pays jusqu'au 1er septembre prochain. « Notre intention était d'organiser une grande fête espagnole, en impliquant toutes les municipalités, mais cela s'avère techniquement impossible et l'incertitude sur l'évolution du coronavirus nous a donc obligés à prendre cette décision, a déclaré dans un communiqué le maire d'Utrecht, Jan van Zanen. C'est une grosse déception mais la santé passe avant tout. » En conséquence, l'édition 2020 de la Vuelta devrait finalement s'élancer d'Irun pour ce qui était initialement la quatrième étape.


La Vuelta 2020 après les Mondiaux, les Pays-Bas en lice pour 2022

Avec le Tour de France qui a été reprogrammé, pour le moment, du 29 août au 20 septembre, la Vuelta va également devoir modifier ses dates. Dans leur communiqué, les organisateurs de l'épreuve assurent qu'elle aura bien lieu en 2020 mais après les championnats du monde de cyclisme sur route, prévus à Aigle et Martigny du 20 au 27 septembre prochains. En ce qui concerne le Grand Départ de la Vuelta aux Pays-Bas, cela ne pourrait être que partie remise. L'édition 2022 du Tour d'Espagne pourrait, en effet, s'élancer depuis le « plat pays ». « Nous avons constaté un très haut niveau d'enthousiasme et d'implication. C'est un plaisir de travailler ainsi, a déclaré le directeur général d'Unipublic, Javier Guillén, dans un communiqué. Le moins que nous puissions faire est d'explorer la possibilité d'un départ depuis les Pays-Bas dans un avenir proche et nous espérons y parvenir le plus tôt possible. » La réorganisation du calendrier cycliste international vient ainsi de franchir une nouvelle étape avant l'annonce par l'UCI attendue pour le 15 mai prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.