Tour d'Espagne 2019 (E21) : La dernière étape remportée par Jakobsen, Roglic remporte le classement général

Tour d'Espagne 2019 (E21) : La dernière étape remportée par Jakobsen, Roglic remporte le classement général©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 15 septembre 2019 à 20h01

Pas inquiété sur une dernière étape en forme de défilé vers Madrid, Primoz Roglic a remporté son premier Grand Tour alors que la dernière étape du Tour d'Espagne a vu Fabio Jakobsen dominer Sam Bennett au sprint.



La dernière étape de la Vuelta a fait deux heureux. Assuré du maillot rouge après avoir résisté ce samedi vers la Plateforme de Gredos, Primoz Roglic est officiellement devenu le premier coureur slovène à remporter un Grand Tour, lui qui est passé près de la timbale sur le dernier Giro. De son côté, après avoir levé les bras lors de la 4eme étape à El Puig de Santa Maria, Fabio Jakobsen a tiré le maximum du travail de ses coéquipiers de la formation Deceuninck-Quick Step pour s'imposer dans cette dernière étape, disputée sur 106,6km entre Fuenlabrada et la Place de Cibeles, à Madrid. Comme le veut la tradition sur les Grands Tours cyclistes, la première partie de course a été un défilé. Entre le kilomètre zéro et le premier passage sur la ligne d'arrivée, le peloton n'a pas hésité à célébrer la fin de ces trois semaines d'une course usante, au parcours exigeant. Primoz Roglic, Alejandro Valverde et Tadej Pogacar ont fêté leur podium en partageant des bières quand l'euphorie était également présente au sein de l'équipe Cofidis avec le maillot de meilleur grimpeur de Geoffrey Bouchard.


Aucune échappée n'a pu prendre le large

Une fois que la formation Jumbo-Visma, en l'honneur de Primoz Roglic, a mené le peloton lors du premier passage sur la ligne d'arrivée, la course a pu reprendre ses droits pour la 50eme arrivée finale dans la capitale espagnole. Les premières escarmouches n'ont pas tardé à arriver mais une équipe Deceuninck-Quick Step décidée à ce qu'un sprint massif décide de l'issue de cette 21eme et dernière étape, elle a effacé l'effort de Jelle Wallays. Dans sa ville natale, Gonzalo Serrano a montré le maillot de l'équipe Caja Rural-Seguros RGA avant que Daniel Martinez et Diego Rubio ne tentent leur chance et arrivent à prendre un peu moins de 30 secondes au peloton. Jonathan Lastra a tenté en vain de les rejoindre mais l'ajout de l'équipe UAE Team Emirates à l'effort en tête de peloton pour Fernando Gaviria lui a été fatal. L'écart n'a cessé de baisser pendant les cinq derniers tours du circuit final et c'est à sept kilomètres de l'arrivée que l'échappée a pris fin, laissant la place à un sprint massif. Une fois cette échappée absorbée, l'équipe Deceuninck-Quick Step a nettement haussé l'allure du peloton, prenant le relais de l'équipe Astana.


Jakobsen en impose, Roglic a pu savourer

Rémi Cavagna a emmené le peloton à près de 70km/h jusqu'à la flamme rouge, ouvrant la voie à Maximiliano Richeze pour Fabio Jakobsen. Le champion d'Argentine a joué des coudes pour placer son sprinteur alors qu'un duel face à Sam Bennett, qui devrait être son coéquipier la saison prochaine, était annoncé. Parfaitement lancé, le champion des Pays-Bas a remporté sans coup férir cette dernière étape devant le champion d'Irlande alors que Simon Sajnok complète le podium. Clément Venturini et Marc Sarreau, pour leur part, terminent respectivement huitième et neuvième. Un peu plus loin, cédant symboliquement 17 secondes sur la ligne, Primoz Roglic a pris le temps de savourer son premier succès dans le Tour d'Espagne, le premier Grand Tour remporté par un coureur slovène. Une victoire finale qui confirme le vent de renouveau connu cette saison sur le cyclisme mondial avec Richard Carapaz, premier Equatorien à remporter le Tour d'Italie, et Egan Bernal, premier Colombien à remporter le Tour de France. Une Vuelta qui est un triomphe pour le cyclisme slovène puis que Tadej Pogacar, pour sa première participation à un Grand Tour, termine troisième derrière l'inusable Alejandro Valverde, qui monte sur le podium pour la septième fois de sa carrière, un record. Un titre que le coureur de la Jumbo-Visma pourrait défendre l'an prochain, avec un départ des Pays-Bas, à moins que la formation néerlandaise ne tente de jouer la carte du nombre sur la Grande Boucle avec Steven Kruijswijk et Tom Dumoulin à ses côtés.



CYCLISME / VUELTA 2019
21eme et dernière étape - Fuenlabrada-Madrid (106,6km) - Dimanche 15 septembre 2019
1- Fabio Jakobsen (PBS/Deceuninck-Quick Step) en 2h48'20''
2- Sam Bennett (IRL/Bora-Hansgrohe) mt
3- Szymon Sajnok (POL/CCC) mt
4- Jon Aberasturi (ESP/Caja Rural-Seguros RGA) mt
5- Edvald Boasson Hagen (NOR/Dimension Data) mt
6- Edward Theuns (BEL/Trek-Segafredo) mt
7- Tosh van der Sande (BEL/Lotto-Soudal) mt
8-Clément Venturini (FRA/AG2R-La Mondiale) mt
9-Marc Sarreau (FRA/Groupama-FDJ) mt
10- Dion Smith (NZL/Mitchelton-Scott) mt
...

Classement général final
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à en 83h07'14''
2- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 2'33''
3- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 2'55''
4- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 3'46''
5- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) à 4'48''
6- Rafal Majka (POL/Bora-Hansgrohe) à 7'33''
7- Wilco Kelderman (PBS/Sunweb) à 10'04''
8- Carl Fredrik Hagen (NOR/Lotto-Soudal) à 12'54''
9- Marc Soler (ESP/Movistar) à 22'27''
10- Mikel Nieve (ESP/Mitchelton-Scott) à 22'34''
...
18-Nicolas Edet (FRA/Cofidis) à 46'24''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.