Les "bonnes sensations" de Martin

Les "bonnes sensations" de Martin©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 25 août 2021 à 20h51

Inattendu deuxième de la Vuelta depuis mardi, Guillaume Martin a conservé son statut de dauphin au terme de la onzième étape. Même si Primoz Roglic a aussi profité de cette journée pour réduire un peu son débours...



Guillaume Martin conserve la deuxième place du général sur la Vuelta, à 58 secondes d'Odd Christian Eiking. Les deux hommes ont bouclé mercredi la onzième étape dans le même temps, aux dixième et onzième places. "C'était une étape courte et très intense, résume le leader de Cofidis. On savait que ça allait rouler vite toute la journée et qu'il y avait une bonne chance pour l'échappée. L'équipe a essayé de la prendre, mais finalement les Jumbo-Visma et les BikeExchange ont contrôlé derrière. Ça a fait un final explosif. J'avais plutôt de bonnes sensations dans l'avant-dernière montée, j'ai été bien placé par José Herrada notamment, et on s'est retrouvé avec Rémy Rochas pour aborder la montée finale. Au final, des sensations plutôt bonnes après une journée où j'avais fait de gros efforts, c'est encourageant."

Vainqueur de l'étape, Primoz Roglic se replace troisième du général à 58 secondes du Français. Rochas, coéquipier évoqué plus haut, a lui aussi raconté sa journée, à peu près dans les mêmes termes : "On faisait attention aux échappés au début, que ça ne ressorte pas derrière, mais Jumbo et BixeExchange ont très bien contrôlé. On n'était pas si bien placés au pied du dernier col, mais on a bien remonté et on s'est remis dans le rythme. Je suis resté derrière dans la descente avant la montée finale, en cas de souci, puis les 30 meilleurs étaient au pied tous ensemble et ont fait le sprint en bosse. Eiking aurait peut-être pu coincer un peu si c'était plus raide, ou avec deux ou trois bornes de plus, mais il était quand même très fort." Aller chercher un éventuel maillot rouge ne sera donc pas chose aisée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.