Paris-Nice : Les deux dernières étapes arriveront dans l'arrière-pays niçois

Paris-Nice : Les deux dernières étapes arriveront dans l'arrière-pays niçois©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 12 mars 2021 à 08h57

La préfecture des Alpes-Maritimes ayant demandé à ASO de revoir le tracé des deux dernières étapes de Paris-Nice, qui devaient arriver initialement à Nice, elles se dérouleront finalement dans l'arrière-pays niçois.

Habituellement jugée sur la Promenade des Anglais, l'arrivée de ce Paris-Nice 2021 aura lieu cette année à Levens et les deux dernières étapes dans l'arrière-pays niçois. Jeudi, après que le maire de Nice Christian Estrosi, visiblement décidé à rouvrir la célèbre artère de sa ville, a le premier fait part de son désir d'annuler les deux dernières étapes de la Course au Soleil, initialement programmées à Nice, la préfecture des Alpes Maritimes avait demandé à l'organisateur de la course ASO de revoir le tracé du week-end, précisément pour éviter Nice alors qu'un troisième week-end de confinement (du vendredi 18h00 au lundi 6h00, avec 63 communes concernées dont Nice et Menton, à la frontière italienne) venait d'être décrété. « En tout état de cause, ces étapes ne pourront se dérouler qu'en dehors de la zone confinée et à huis clos ». ASO n'a donc eu d'autre choix que de changer ses plans, et c'est donc l'arrière-pays niçois et non plus Nice qui hébergera ces deux dernières étapes.

La dernière étape encore raccourcie

Samedi, la 7eme et avant-dernière étape de ce Paris-Nice 2021 devait conduire les coureurs de Nice à Valdeblore La Colmiane, à la veille d'une ultime étape (8eme), uniquement tracée, elle, autour de Nice, avec en point d'orgue cette traditionnelle arrivée finale sur la Promenade des Anglais. Finalement, l'avant-dernière étape reliera Le Broc et Valdeblore La Colmiane, tandis que, dimanche, la dernière étape s'élancera du Plan-du-Var, à une trentaine de kilomètres au nord de Nice et s'achèvera à Levens. « L'organisation de Paris-Nice a proposé un plan B, hors zone confinée », a expliqué vendredi Christian Estrosi sur France Bleu Azur. A noter que la modification du parcours initial des deux dernières étapes a apporté quelques autres changements. A savoir que la dernière étape, dimanche, sera plus courte que prévu à l'origine. Cela avait déjà été le cas l'année dernière. La pandémie de Covid-19 galopait alors déjà très violemment à l'époque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.