Paris-Nice (E5) : Près de vingt coureurs n'ont pas pris le départ !

Paris-Nice (E5) : Près de vingt coureurs n'ont pas pris le départ !©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 10 mars 2022 à 11h43

Un virus grippal a touché le peloton du Paris-Nice ces dernières heures. Une véritable hécatombe qui a donné lieu à près de vingt abandons avant le départ de la 5eme étape, ce jeudi entre Saint-Just-Saint-Rambert et Saint-Sauveur-de-Montagut. Si toutes les équipes sont impactées, les leaders, eux, pour le moment, sont épargnés.


Ils étaient 154 au départ de Mantes-la-Ville dimanche dernier, ils ne sont plus que 126, et ce après seulement quatre jours de course ! Un virus grippal a provoqué une véritable hécatombe au sein du peloton de cette édition de la Course au Soleil. Dernière conséquence en date de cette épidémie de grippe et autres sinusite ou bronchite depuis mercredi : dix-huit coureurs ont renoncé jeudi à prendre le départ de la 5eme étape, entre Saint-Just-Saint-Rambert (Loire) et Saint-Sauveur de Montagut (Ardèche). L'équipe AG2R-Citroën, qui avait perdu la veille son leader néo-zélandais Ben O'Connor, troisième du dernier Tour de France, y a laissé un autre de ses coureurs Clément Champoussin, 16eme du classement général avant de devoir jeter l'éponge. Toutefois, si le directeur sportif de la formation basée à Chambéry Julien Jurdie faisait naturellement la grimace (« Les mauvaises nouvelles s'accumulent. L'état sanitaire du peloton n'est pas bon, un virus grippal circule dans le peloton et l'équipe AG2R Citroën fait partie des équipes touchées. Il y a beaucoup de frustration car au soir de la 3eme étape, les feux étaient au vert et nous nous projetions vers Nice avec la sensation d'avoir quelque chose à faire sur ce Paris-Nice »), il pourra toujours se consoler en se disant que ce virus n'a épargné aucune des vingt-deux équipes engagées.

Les leaders épargnés pour l'instant

Pour le moment, seuls les leaders (après le nouveau triplé de la Jumbo-Visma, Wout Van Aert est en possession du maillot jaune devant son coéquipier Primoz Roglic) ont échappé à cette hécatombe. Matteo Trentin (UAE Team Emirates), Yves Lampaert, Zdenek Stybar (Quick-Step Alpha Vinyl Team), Gino Mäder (Bahrain Victorious), Stefan Bissegger, porteur du maillot blanc de meilleur jeune, Neilson Powless, Jens Keukeleire (EF Education-EasyPost), Carl Fredrik Hagen, James Piccoli, Tom Van Asbroeck (Israel-Premier Tech), Amaury Capiot (Team Arkéa-Samsic), Nils Politt (BORA-hansgrohe), Dylan Groenewegen (Team BikeExchange-Jayco), Kevin Vermaerke (Team DSM), Jay Vine, Kristian Sbaragli et Jonas Rickaert (Alpecin-Fenix), tous malades eux aussi, n'ont pas eu autant de chance. Et la liste pourrait très vite s'allonger.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.