Paris-Nice aura bien lieu, des surprises à prévoir ?

Paris-Nice aura bien lieu, des surprises à prévoir ?©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365 : publié le mardi 03 mars 2020 à 15h08

Maintenue malgré la propagation du coronavirus, l'édition 2020 de Paris-Nice pourrait réserver son lot de surprises.



L'édition 2020 de Paris-Nice aura bien lieu, ont confirmé les organisateurs. Une édition menacée d'annulation en raison de la propagation du coronavirus. Lors d'un point presse mardi, Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, a assuré que la course se déroulerait normalement du 8 au 15 mars, mais avec beaucoup de vigilance, et que le tracé ne traversera pas de zones "à risques". Même si, en fonction de l'évolution de la situation "des mesures plus strictes" pourraient être prises par les préfets.

Une "Course au Soleil" qui partira donc de Plaisir dimanche. Et si, comme le veut la tradition depuis dix ans maintenant, les Yvelines accueilleront le grand départ de l'épreuve, la première étape tracée sur 154km autour de Plaisir, sera tout sauf une partie... de plaisir. En effet, à moins de cinq kilomètres de l'arrivée, les coureurs auront droit à une côte pavée de 1400m de long avec une pente moyenne à 7,8%. De quoi désorienter les sprinteurs. Les adeptes de la vitesse seront comblés les deux jours suivants avec une arrivée dans le Gâtinais, à Chalette-sur-Loing, puis la traversée des plaines du Cher en direction de La Châtre. Une étape longue de 212,5km qui pourrait laisser certaines équipes tenter le coup de bordure afin de faire des différences avant le seul contre-la-montre de la semaine.

Bienvenue chez Alaphilippe

En effet, sur une boucle très technique longue de 15,1km tracée autour de Saint-Amand-Montrond que les cadors du peloton s'expliqueront face au chronomètre. Un lieu qui n'a pas été choisi au hasard par les organisateurs, la localité étant la ville de naissance d'un certain Julian Alaphilippe. Le coureur de la formation Deceuninck-Quick-Step aura sans doute envie de briller à domicile. A l'issue d'une étape de transition longue de 227km entre Gannat et La Cote-Saint-André, dans les contreforts des Alpes, le peloton sera soumis à rude épreuve entre Sorgues et Apt avec pas moins de six difficultés répertoriées sur les 180,5km du tracé. Dès lors, le grand final aura lieu sur les terres du Grand Départ du Tour de France 2020, autour de Nice.


Une préparation à la Grande Boucle

Si les premières différences auront été faites dans le contre-la-montre, l'avant-dernière étape risque également de faire des dégâts. En effet, au terme des 166,5km au départ de Nice, via le Col de Vence, le Col de la Sigale et la Côte de Saint-Antonin, c'est un des hauts-lieux de la 2eme étape du Tour de France 2020 qui fera face aux coureurs, le Col de la Colmiane. Long de 16,3km avec une pente moyenne à 6,3% sans irrégularités majeures, ce col mettra les organismes à rude épreuve avant la dernière étape, tracée sur 113,5km autour de Nice. Là encore, la difficulté sera au rendez-vous avec quatre montées dont le Col de la Porte et la Côte de Châteauneuf et la Côte d'Aspremont, qui sera grimpée à trois reprises le 27 juin prochain lors de la première étape du Tour de France. Une dernière étape qui, contrairement à la tradition, ne se terminera pas sur la Promenade des Anglais mais à l'Allianz Riviera, stade de l'OGC Nice qui sera également le lieu de départ de la troisième étape de la Grande Boucle.



CYCLISME / PARIS-NICE
Parcours de l'édition 2020
Dimanche 8 mars - 1ere étape : Plaisir - Plaisir (154km)
Lundi 9 mars - 2eme étape : Chevreuse - Chalette-sur-Loing (166,5km)
Mardi 10 mars - 3eme étape : Chalette-sur-Loing - La Châtre (212,5km)
Mercredi 11 mars - 4eme étape : Saint-Amand-Montrond - Saint-Amand-Montrond (15,1km CLM individuel)
Jeudi 12 mars - 5eme étape : Gannat - La Côte-Saint-André (227km)
Vendredi 13 mars - 6eme étape : Sorgues - Apt (160,5 km)
Samedi 14 mars - 7eme étape : Nice - Valdeblore La Colmiane (166,5km)
Dimanche 15 mars - 8eme étape : Nice - Nice (113,5 km)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.