Paris-Nice : Alaphilippe, Pinot, Bardet... Les Français à suivre

Paris-Nice : Alaphilippe, Pinot, Bardet... Les Français à suivre©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER : publié le samedi 07 mars 2020 à 10h06

A la veille du départ de la 78eme édition de Paris-Nice, ce dimanche à Plaisir, tour d'horizon des chances françaises au départ de la « Course au Soleil ».



Devant leur public, les coureurs français seront attendus sur les routes de Paris-Nice. Du départ ce dimanche à Plaisir jusqu'à l'arrivée près de l'Allianz Riviera une semaine plus tard, les têtes d'affiches tricolores seront scrutées. Mais, surtout lors de la 4eme étape, il y aura un nom sur toutes les lèvres : Julian Alaphilippe. Comme un clin d'œil à celui qui a illuminé le Tour de France 2019, les organisateurs de l'épreuve ont décidé de placer un contre-la-montre le 11 mars autour de Saint-Amand-Montrond, la ville natale du coureur de la formation Deceuninck-Quick Step, qui a renoncé à défendre son titre sur les Strade Bianche et Milan-Sanremo. Malgré un début de saison moins flamboyant que la saison passée, le leader de l'équipe belge sera l'une des principales chances françaises tout comme Thibaut Pinot. Préparant le Tour de France, où il voudra renouer avec l'ambition, le coureur de la formation Groupama-FDJ sera bien aligné sur Paris-Nice avec une équipe en mesure de l'aider dans le final très montagneux de cette semaine de course, sur des routes que la Grande Boucle empruntera en partie.

Bardet, l'invité de dernière minute

Si, initialement, ce duo devait être les seules pointures tricolores au départ, la donne a changé à cause du Covid-19. Alors que les routes italiennes devaient être son terrain de jeu, le report de Tirreno-Adriatico a poussé Romain Bardet à chambouler son programme. En lieu et place de la traversée de l'Italie, le leader de l'équipe AG2R-La Mondiale prendra bien part à la « Course au Soleil » avec, à ses côtés le leader désigné de la formation savoyarde sur le Tour de France, Pierre Latour, mais également la valeur montante Benoît Cosnefroy. Mais une des surprises de cette édition 2020 de Paris-Nice pourrait bien être Lilian Calmejane. A la tête d'une équipe Total Direct Energie invitée d'office comme meilleure équipe de deuxième division en 2019, le natif d'Albi pourrait jouer les trouble-fêtes durant cette semaine de course, surtout quand la route va se cambrer. Pour Warren Barguil, les ambitions seront sans doute au diapason de celles de son leader Nairo Quintana et, si le Colombien venait à être en difficulté, le Breton pourrait alors prendre le relais au sein de l'équipe Arkéa-Samsic.

Bouhanni-Coquard, un duel de sprinteurs ?

Mais, avant le final montagneux de cette semaine de course, deux autres coureurs tricolores pourraient se mettre en évidence quand il faudra aller vite pour s'imposer. Revigoré par son arrivée au sein de la formation Arkéa-Samsic, avec une étape du Tour d'Arabie Saoudite et une étape du Tour de La Provence à son palmarès, ses premiers succès depuis la fin de la saison 2018, le Spinalien aura une carte à jouer dans les arrivées au sprint face à Pascal Ackermann, Caleb Ewan, Elia Viviani ou encore Michael Matthews. Mais Nacer Bouhanni ne sera pas le seul sprinteur français au départ de Paris-Nice. Invitée de dernière minute, la formation B&B Hotels-Vital Concept pourra compter sur la pointe de vitesse de Bryan Coquard dans l'exercice du sprint. Comme souvent, les coureurs français seront présents en nombre au départ de la « Course au Soleil » et il ne serait pas étonnant d'en voir certains à leur avantage durant cette semaine de course.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.