Bardet : " Paris-Nice ? C'est une course que je n'ai jamais su maîtriser "

Bardet : " Paris-Nice ? C'est une course que je n'ai jamais su maîtriser "©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le mercredi 06 mars 2019 à 15h55

Pour sa sixième participation à Paris-Nice (10-17 mars 2019), le Français Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) s'avance comme l'un des outsiders de l'épreuve, lui qui n'a terminé qu'une seule fois dans le Top 10, dans le passé (9eme en 2016).

S'il a déjà participé à cinq éditions de Paris-Nice, Romain Bardet n'a pourtant terminé qu'une seule fois dans le Top 10 (9eme en 2016). Le début de saison 2019 du Français est solide, notamment sur les courses courues dans l'Hexagone (2eme du Tour du Haut-Var, 4eme de la Classic de l'Ardèche mais également 7eme de la Drôme Classic). « Je ne fais pas une fixation sur les résultats. En revanche, je sais que c'était un très bon week-end de compétition », a déclaré le principal intéressé, dans un communiqué publié par l'organisation de Paris-Nice. Pour sa sixième participation à la mythique épreuve, le Tricolore s'avance avec de grandes ambitions. Le pensionnaire de la formation AG2R-La Mondiale en est conscient, il aura un statut d'outsider qu'il devra assumer.

Bardet : « J'envisage la saison comme une progression linéaire jusqu'au Tour de France »

« Le mois de mars sera important, C'est là que nous verrons si le travail effectué cet hiver porte ses fruits. Je ne suis pas inquiet parce que du côté physique. je sens bien que je suis à un bon niveau », a assuré Bardet avant de poursuivre : « C'est une course que je n'ai jamais su maîtriser, donc j'y vais avec beaucoup de prudence. Je ne sais jamais trop à quoi m'attendre. Le format me correspond un peu moins que celui du Dauphiné, par exemple. » Toutefois, son principal objectif de cette saison 2019, à savoir le Tour de France, reste évidemment dans un coin de sa tête : « J'envisage la saison comme une progression linéaire jusqu'au Tour de France. Et ce que je viens chercher sur des courses comme Paris-Nice, ce sont de bons points de passage. Je m'aperçois qu'avec Paris-Nice, l'histoire est encore à écrire. » Quoi qu'il arrive, Romain Bardet l'assure : « Comme je suis très attaché au calendrier français, je tiens à briller sur Paris-Nice avant la fin de ma carrière. » Rendez-vous est donc pris pour le Français, qui s'élancera dimanche prochain, de Saint-Germain-en-Laye.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.