Tour des Flandres : Van Avermaet remporte la course virtuelle

Tour des Flandres : Van Avermaet remporte la course virtuelle©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI : publié le dimanche 05 avril 2020 à 17h26

Alors que le Tour des Flandres, prévu ce dimanche, a été reporté pour cause de coronavirus, une course virtuelle s'est déroulée cet après-midi, et c'est Greg Van Avermaet qui s'est imposé.



Cela ne remplacera jamais une vraie course, avec de la sueur, de la boue et des chutes, mais les fans de cyclisme ont pu se consoler avec un Tour des Flandres virtuel ce dimanche, jour où aurait dû se dérouler le Monument belge. Seulement 32 kilomètres étaient au programme pour les treize coureurs présents sur la ligne de départ (Remco Evenepoel, Wout Van Aert, Greg Van Avermaet, Oliver Naesen, Jasper Stuyven, Yves Lampaert, Tim Wellens, Thomas De Gendt, Alberto Bettiol, Zdenek Stybar, Michael Matthews, Nicolas Roche et Mike Teunissen) sur le vrai circuit du Tour des Flandres, avec les célèbres côtes du Vieux Quaremont et du Paterberg à grimper, le tout... sur des home trainer, via la plateforme Bkool !

Les Belges ont brillé



Certains coureurs étaient dans une pièce de leur maison, avec leurs enfants à côté, d'autres dans leur jardin, et tous avaient mis en évidence une banderole avec le nom de leur équipe, ou une affiche pour soutenir le personnel soignant. Et à ce petit jeu-là, c'est le champion olympique belge Greg Van Avermaet (CCC) qui s'est montré le plus fort, et qui l'a emporté en attaquant dans le Paterberg, alors qu'il était mal parti. « J'ai été lâché au tout début de course, surpris par le rythme imprimé dès les premiers hectomètres. Mais j'ai pu combler mes dix secondes de retard ensuite et m'imposer. C'était dans les bosses qu'il fallait faire la différence. C'était drôle, on s'est bien amusé », a-t-il réagi auprès de Sporza, lui qui n'a jamais fait mieux que deuxième du vrai Tour des Flandres (en 2014 derrière Fabian Cancellara et en 2017 derrière Philippe Gilbert). Ce dimanche, le Belge a devancé son compatriote Olivier Naesen (AG2R-La Mondiale) de 20 secondes et l'Irlandais Nicolas Roche (Lotto-Soudal) de 21 secondes. Rebelote dimanche prochain sur Paris-Roubaix ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.