Tour des Flandres : "Pas de sentiment de revanche" pour Julian Alaphilippe

Tour des Flandres : "Pas de sentiment de revanche" pour Julian Alaphilippe©Panoramic, Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le samedi 03 avril 2021 à 10h18

A la veille du Tour des Flandres, Julian Alaphilippe s'est confié à la presse. Pour le Français, il n'y a pas de "sentiment de revanche" après sa chute de l'an passé dans le célèbre monument belge.



Sur le Tour des Flandres, Julian Alaphilippe a le droit à une seconde chance ! Ce dimanche, le Français va avoir l'occasion porter le maillot arc-en-ciel sur le célèbre monument belge pour la deuxième fois en moins de six mois. Le retour à un calendrier normal après un report à l'automne de l'édition 2020 donne cette opportunité au cycliste de 28 ans. Et c'est une véritable aubaine pour lui. L'an passé, sa saison s'était terminée à une trentaine de kilomètres de l'arrivée jugée à Audenarde. Dans l'échappée, il avait percuté une moto et s'était fracturé la main droite. Un mauvais souvenir qu'Alaf tente d'oublier avant de revenir sur le Tour des Flandres."On me pose beaucoup de questions sur ce qui est arrivé en 2020 mais je n'y pense plus. J'ai tourné cette page et je suis pleinement concentré sur la course de dimanche. C'est une sensations particulière et en même temps un immense honneur de participer une nouvelle fois au Tour des Flandres avec le maillot arc-en-ciel et je compte en profiter", a expliqué Julian Alaphilippe dans un communiqué de son équipe.


Lors d'un point presse, le champion du monde sur route a confirmé qu'il n'avait « aucun sentiment de revanche ». Prétendant à la victoire, il pourrait devenir le premier cycliste français à s'imposer dans cette course prestigieuse depuis Jacky Durand en 1992. Pour y parvenir, Julian Alaphilippe n'a pas encore défini sa stratégie. "C'est un des plus grands rendez-vous de l'année. C'est une course pleine d'adrénaline et nous voulons y performer. On va voir comment cela se déroule, je n'ai pas un scénario particulier en tête. Le meilleur c'est celui qui se termine avec une victoire pour l'équipe", a analysé celui qui semble taillé pour une telle épreuve. A huis-clos, le peloton va parcourir 254,3 km entre Anvers et Audenarde avec plusieurs monts pavés au programme dont le Vieux Quaremont et le Paterberg qui seront gravis plusieurs fois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.