Tour des Flandres : Alaphilippe entre plaisir et ambition

Tour des Flandres : Alaphilippe entre plaisir et ambition©Media365

Paul Rouget : publié le samedi 17 octobre 2020 à 11h19

Alors qu'il va découvrir le Tour des Flandres dimanche, Julian Alaphilippe ne se voit pas comme un favori mais ne manque pas d'ambition, tout comme son équipe. 

 

"C'est impossible pour moi de dire si j'ai les qualités physiques pour briller dans le final." Julian Alaphilippe, interrogé par le quotidien Het Nieuwsblad, l'admet bien volontiers : il part un peu dans l'inconnu lors de ce Tour des Flandres qu'il découvre, et qu'aucun coureur n'a remporté pour sa première participation depuis le Belge René Martens en 1982. "J'aime les courses vraiment dures et on a une équipe très forte. C'est aussi une bonne année pour moi pour découvrir cette course qui est normalement placée avant les Ardennaises. Prendre de l'expérience est quelque chose de très important, surtout sur cette course. Le plus important est d'être sur le vélo, de ressentir les pavés et de savoir où il est important d'être placé", a expliqué le Français devant les médias, à l'avant-veille d'une classique flandrienne reportée au 18 octobre en raison de la pandémie de Covid-19. 

"C'est le bon moment" 

S'il refuse l'étiquette de favori, le nouveau champion du monde, qui a ensuite remporté la Flèche brabançonne après avoir levé les bras trop tôt à l'arrivée de Liège-Bastogne-Liège, se dit "vraiment motivé, et même impatient. Ça fait plusieurs jours que j'y pense. Les reconnaissances se sont bien passées. Et je suis très heureux de découvrir le Tour des Flandres avec le maillot arc-en-ciel sur les épaules, et une équipe très forte au départ. C'est un challenge pour moi de voir ce que je peux faire sur ce type de course. J'ai toujours voulu les essayer et c'est le bon moment je pense." S'il ne manque pas non plus d'ambition, le patron de la Deceuninck-Quick Step veut aussi rester "prudent" avant cette grande première pour le coureur de 28 ans. "Julian Alaphilippe est évidemment notre leader sur le Tour des Flandres. Il est incroyablement fort et a fait de cette course un de ses objectifs. Mais je veux rester prudent et ne pas céder à l'euphorie car je suis bien conscient qu'il fera ses débuts et qu'il n'a pas l'expérience. Mais ses équipiers en ont", annonce ainsi Patrick Lefevere avant le Ronde van Vlaanderen. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.