Paris-Roubaix : La gagnante féminine touchera 20 fois moins que le vainqueur masculin !

Paris-Roubaix : La gagnante féminine touchera 20 fois moins que le vainqueur masculin !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 02 octobre 2021 à 15h01

La disparité abyssale entre les primes des dames et celles des messieurs ne manque pas de poser question avant la première édition féminine de Paris-Roubaix.



Inédit. Pour la première fois de l'histoire, une édition féminine de Paris-Roubaix est organisée samedi, à la veille de la course des messieurs. Une course de 116,5 kilomètres, contre 257 pour les hommes, qui verra les femmes parcourir plus de 29 kilomètres de pavés répartis sur 17 secteurs. Mais elles n'emprunteront pas la fameuse trouée d'Arenberg. Une grande première qui fait beaucoup parler, et "rêver" Maëlle Grossetête (FDJ) ainsi que les autres participantes. "C'est là où s'écrivent les légendes de notre sport et ce sera la première fois qu'une femme pourra écrire son nom sur le palmarès. Ça va faire des vocations. C'est vraiment ça, la belle histoire : pouvoir écrire le nom d'une femme sur Paris-Roubaix", a confirmé Stephen Delcourt, le manager de la formation française, à Europe 1.

1 535 euros pour la gagnante, 30 000 euros pour le vainqueur

Mais cette première édition féminine a aussi déclenché une polémique, en raison de la grande différence entre les montants des primes. Ainsi, le vainqueur de l'édition masculine empochera la coquette somme de 30 000 euros, alors que la gagnante féminine ne gagnera que 1 535 euros, soit près de 20 fois moins... Chez les messieurs, la deuxième place rapportera 22 000 euros, la troisième 15 000 euros et la quatrième 7 500 euros, pour un prize-money total de 91 000 euros. Alors que les dames se partageront elles 7 505 euros, réparties entre les vingt premières sur la ligne d'arrivée. Un prize-money 12 fois inférieur à ceux de leurs homologues masculins. Une disparité abyssale entre ces deux montants qui pose question, et ne s'explique pas uniquement par la différence de longueur entre les deux parcours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.