Milan-San Remo : Ces villes opposées au passage de la course

Milan-San Remo : Ces villes opposées au passage de la course©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le samedi 18 juillet 2020 à 16h22

Plusieurs communes de la province de Savone s'opposent au passage de Milan-San Remo, la mythique classique italienne qui doit se dérouler le 8 août.


Reportée en raison de la crise sanitaire, Milan-San Remo, alias "la Primavera" doit se dérouler non pas au printemps comme à l'accoutumée, mais le 8 août prochain. Sauf que plusieurs communes de la province de Savone ont fait savoir à RCS Sport, l'organisateur de la course, qu'elles étaient opposées au passage de la mythique classique. Ces villes côtières assurent qu'elles ne seront pas en mesure de pouvoir fermer les routes, ni de gérer l'afflux de spectateurs durant cette période estivale, et très touristique, alors qu'il y a toujours des risques sanitaires liés à la pandémie de coronavirus. 

"Septembre aurait été une bien meilleure période"

"Il y a un énorme respect pour le cyclisme et pour un monstre sacré comme Milan-San Remo. Mais dans un moment comme celui-ci, et cette situation absurde à laquelle les principales routes sont confrontées, et alors que ce sera, on l'espère, le pic de la saison touristique, avec tous les problèmes habituels auxquels les forces de l'ordre sont confrontées pendant la saison estivale, aggravés par le Covid, cela ne semble pas être un choix éclairé, a confié à Savona News Giancarlo Canepa, le maire de la commune de Borghetto Santo Spirito. Il y a mille problèmes à régler et septembre aurait été une bien meilleure période.

Une réunion samedi

RCS Sport, qui organise également les Strade Bianche et Tirreno-Adriatico, va tenter de régler ce différend ce week-end, lors d'une réunion programmée samedi avec le Préfet de région, le président de la province de Savone ainsi que les maires opposés au passage de la course. Une 111e édition du premier Monument de la saison où Julian Alaphilippe défendra finalement son titre acquis l'an dernier. Le Français de Deceuninck-Quick Step avait initialement décidé de faire l'impasse sur Milan-San Remo pour privilégier les classiques des Flandres, mais le bouleversement du calendrier va lui permettre de bien prendre le départ en Lombardie le 8 août. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.