Liège-Bastogne-Liège : Roglic profite des erreurs d'Alaphilippe

Liège-Bastogne-Liège : Roglic profite des erreurs d'Alaphilippe©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 04 octobre 2020 à 17h02

Primoz Roglic a remporté Liège-Bastogne-Liège après une arrivée complètement folle, où Julian Alaphilippe a levé les bras trop tôt, après avoir changé de trajectoire, ce qui a perturbé Marc Hirschi et Tadej Pogacar. Le Français a finalement été reclassé cinquième.



Il y avait eu « l'affaire du bidon », qui lui avait fait perdre le maillot jaune à Privas, il y aura désormais ce final incroyable de Liège-Bastogne-Liège. Julian Alaphilippe nous fait vivre des émotions improbables depuis un mois, et il a ajouté une ligne à son histoire ce dimanche lors de Liège-Bastogne-Liège. Favori de cette 105eme édition de « La Doyenne » après son titre de champion du monde brillamment décroché la semaine passée à Imola, le coureur français, malgré une chute durant la journée, des changements de vélo et un changement de chaussures, avait tout bien maîtrisé jusqu'aux derniers mètres de la course. Présent dans le groupe de cinq qui devait se jouer la victoire finale, aux côtés de Primoz Roglic, Marc Hirschi, Tadej Pogacar et Matej Mohoric (trois Slovènes !), le Français a suivi Mohoric qui a lancé le sprint, mais a changé de trajectoire, ce qui a complètement déstabilisé et plombé les chances de victoires de Hirschi, mais aussi de Pogacar.

Alaphilippe de deuxième à cinquième

Sans doute perturbé par ce fait de course, et le possible déclassement qui pourrait en découdre, le champion du monde a cru la victoire acquise et a levé les bras à dix mètres de la ligne, mais Roglic est venu lui passer devant pour l'emporter ! Quelle erreur de Julian Alaphilippe, qui aurait pu devenir le premier Français depuis Bernard Hinault en 1977 à remporter ce Monument. Une grosse dizaine de minutes après l'arrivée, la nouvelle, plutôt attendue, est tombée : Julian Alaphilippe a été reclassé à la cinquième place pour avoir empêché Hirschi et Pogacar de défendre leurs chances normalement. A bientôt 31 ans, Primoz Roglic s'offre donc sa première classique, et se console un peu après sa terrible désillusion d'il y a quinze jours, où il avait perdu un Tour de France qui lui semblait acquis. « C'est incroyable, je n'ai jamais cessé d'y croire. Ca fait trois mois que je suis loin de chez moi, ça fait beaucoup d'événements pour moi, et à la fin, je réussi à gagner quelque chose de grand », s'est réjoui Roglic à l'arrivée.


Une longue échappée de huit coureurs

Pour le reste, cette "Doyenne" avait été marquée par la longue échappée d'Iñigo Elosegui (Movistar Team), Kobe Goossens (Lotto-Soudal), Michael Schär (CCC Team), Kenny Molly (Bingoal WB), Omer Goldstein (Israel Start-Up Nation), Valentin Ferron, Paul Ourselin (Total Direct Energie) et Gino Mäder (NTT Pro Cycling), qui ont compté jusqu'à six minutes d'avance, mais aussi par les chutes de Greg Van Avermaet, Damiano Caruso ou encore Warren Barguil. Schär a été le dernier survivant de cette échappée, mais il a été rattrapé lui aussi, et les favoris ont attendu la dernières côte, celle de la Roche-aux-Faucons à 15km de l'arrivée, pour se défier. Alaphilippe, Hirschi, et les trois Slovènes étaient les plus forts, et à la fin, c'est bien Roglic qui a gagné, même si ce n'est pas lui qui a levé les bras en premier. Rendez-vous désormais mercredi pour la suite des classiques belges, avec la Flèche brabançonne.

LIEGE-BASTOGNE-LIEGE
Classement final (257km) - Dimanche 4 octobre 2020
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 6h32'02
2- Marc Hirschi (SUIU/Sunweb) mt
3- Tadej Pogacar (SLO/UAE Emirates) mt
4- Matej Mohoric (SLO/Bahrain-McLaren) mt
5- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) mt
6- Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) à 14"
7- Michael Woods (CAN/Education First) à 14"
8- Tiesj Benoot (BEL/Sunweb) à 14"
9- Warren Barguil (FRA/Arkéa-Samsic) à 14"
10- Michal Kwiatkowski (POL/Ineos Grenadiers) à 14"
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.