Liège-Bastogne-Liège : Alaphilippe vainqueur ? Hinault y croit

Liège-Bastogne-Liège : Alaphilippe vainqueur ? Hinault y croit©Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 20 avril 2021 à 19h52

A cinq jours de Liège-Bastogne-Liège qui attend un lauréat français depuis 1980 et Bernard Hinault, l'ancien coureur mythique estime que Julian Alaphilippe peut lui succéder.



Voilà quarante-et-un ans que la France attend un vainqueur sur Liège-Bastogne-Liège. La légendaire épreuve cycliste échappe à un représentant tricolore depuis... 1980. Le denier lauréat ? Bernard Hinault au terme d'une course mémorable, où seulement 21 coureurs avaient passé la ligne d'arrivée sur 174 engagés au départ, sous la neige et le froid qui lui avait gelé les doigts. « C'est surtout quand il fait froid, j'ai les doigts hyper-sensibles. Mais ce n'est pas une douleur psychologique, peut-être parce que ce jour-là j'ai gagné. Mais comme je dis souvent je n'étais pas obligé de prendre le départ. J'aurai pu faire comme les autres abandonner, se souvient Hinault qui se confie à RMC Sport. Mais une fois qu'on est parti, on est parti. Ce n'est pas le moment le plus fort de ma carrière mais c'est une journée vraiment particulière du fait de la neige et des conditions exceptionnelles. On a rarement vu des courses avec des conditions comme celle-là. »

Hinault sur Alaphilippe : « Ça serait génial qu'il puisse la gagner mais il y a beaucoup de monde »

A cinq jours du départ de l'édition 2021 de Liège-Bastogne-Liège remportée l'an passé par Primoz Roglic, Hinault rêve de voir un Français lui succéder, et les regards se tournent immédiatement vers Julian Alaphilippe, le champion du monde en titre. « Ça serait génial qu'il puisse la gagner mais il y a beaucoup de monde. Il a déjà été placé et sur la Flèche Wallonne également. Déjà, il faut savoir qui sera au départ et on verra demain les performances des coureurs sur la Flèche. C'est une indication car la difficulté finale dans le mur de Huy montre la force et les capacités de chaque coureur. Ceux qui sont dans les dix premiers ont plus de chances d'être à l'arrivée de Liège-Bastogne-Liège », estime l'ancien coureur de légende.

« C'est quelqu'un qui est équilibré, quelqu'un qui connaît bien ses capacités »

Même si Alaphilippe a éprouvé des difficultés à suivre les meilleurs sur l'Amstel, le « Blaireau » ne voit pas pourquoi son compatriote ne pourrait pas s'illustrer sur la célèbre classique belge et retrouver un excellent niveau en l'espace de seulement quelques jours. « Il n'y a pas de raison. Il sait se préparer. Si c'est un objectif pour lui, il sera présent. Et puis il y a aussi le jeu d'équipe. Ils vont se retrouver avec plusieurs candidats à la victoire finale et Julian peut servir un peu de bouc émissaire en bloquant tous les autres, ce qui permettra à un autre d'aller faire la course et la gagner. » Et Hinault ne pense pas que la tunique de champion de monde pèse sur les épaules du coureur de 28 ans. « C'est quelqu'un qui est équilibré, quelqu'un qui connaît bien ses capacités. Je ne pense pas que ça change grand-chose pour lui. Je lui fais confiance. Il a les pieds sur terre. Il est bien dans sa tête. Il ne va pas aller au-dessus de ses moyens pour montrer son maillot. Il le fera quand il sera vraiment capable de pouvoir le faire », énumère Hinault, vainqueur à deux reprises de Liège-Bastogne-Liège (1977, 1980).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.