Liège-Bastogne-Liège/Alaphilippe : " Je n'ai pas d'excuse "

Liège-Bastogne-Liège/Alaphilippe : " Je n'ai pas d'excuse "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 04 octobre 2020 à 21h14

Cinquième de Liège-Bastogne-Liège après un final où il a commis deux erreurs, le champion du monde Julian Alaphilippe a promis que ça n'arriverait plus.



Après avoir fait rêver la France dimanche dernier en devenant champion du monde à Imola, Julian Alaphilippe n'est pas passé loin d'un nouvel exploit ce dimanche lors de Liège-Bastogne-Liège. Mais le coureur de Deceunink-Quick Step a commis deux erreurs dans le final : changer de trajectoire pendant le sprint, ce qui a gêné ses adversaires, puis lever les bras trop tôt alors qu'il pensait avoir gagné. Finalement reclassé cinquième, le champion du monde ne s'est pas caché et a exprimé ses regrets devant les journalistes.

Alaphilippe : "Je suis sincèrement désolé"

« Je suis forcément déçu de ne pas avoir gagné. Avec la tête froide, après avoir récupéré un peu, j'ai revu les images. Je n'avais pas réalisé que j'avais changé de trajectoire à ce point-là. C'était la première erreur. La seconde erreur a été de lever les bras un peu trop tôt. C'est la première fois que ça arrive dans ma carrière, et je pense que ce sera aussi la dernière. Je préfère être reclassé cinquième en ayant terminé second qu'en ayant gagné. Je veux m'excuser pour ce qu'il s'est passé auprès de Hirschi, et je veux remercier mon équipe pour son travail aujourd'hui. Je reste heureux d'avoir pu montrer le maillot lors de cette course. J'ai tout donné, mais plus que tout, je suis désolé et déçu. La décision du jury est totalement juste. Une fois de plus, je suis désolé pour ce changement de trajectoire involontaire. Je n'ai pas d'excuse. Je suis sincèrement désolé, car ce n'est pas mon genre de faire ça. Cela n'arrivera plus. Ce sont des choses qui arrivent dans une carrière, dommage que ça arrive à La Doyenne. Quoiqu'il en soit, nous avons un grand vainqueur, avec Primoz Roglic. »

Alaphilippe : "Je n'ai pas de regrets"

Pour sa première course avec le maillot arc-en-ciel sur le dos, Julian Alaphilippe a tout de même passé une bonne journée, malgré ce final improbable : « C'était une journée sympa. La course était dure, avec beaucoup de vent, et j'ai tout donné. Je n'ai pas de regrets, car même si j'avais gagné, j'aurais été reclassé. J'ai honoré le maillot et c'était un sentiment spécial de courir la Doyenne avec. J'ai bien géré le final. Ce n'était pas facile. J'ai ressenti la pression d'avoir le maillot, de voir tous les autres coureurs travailler contre moi, mais c'est normal. J'ai fait le tri dans la Roche-aux-Faucons, mais il y a eu une attaque de Hirschi qui a vraiment fait mal. (...) Il faut passer à autre chose rapidement. J'ai eu des déceptions durant ma carrière, j'en aurai d'autres dans le futur », conclut le champion du monde. Espérons que la prochaine déception ne sera pas mercredi lors de la Flèche brabançonne...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.