Les classiques flandriennes maintenues

Les classiques flandriennes maintenues©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 09 octobre 2020 à 16h19

Après l'annulation de l'édition 2020 de Paris-Roubaix, le patron des classiques flandriennes a assuré que ces courses auraient elles bien lieu en Belgique.

 

La nouvelle est tombée vendredi matin. D'abord programmé le 12 avril puis reporté au 25 octobre en raison de la pandémie de Covid-19, Paris-Roubaix n'aura pas lieu cette année. Et ce en raison de nouvelles restrictions sanitaires, Lille et sa métropole ayant été placées en alerte maximale. Le préfet du Nord et celui des Hauts de France ont donc décidé d'annuler tout bonnement la course. Mais les principales classiques flandriennes ne subiront pas le même sort, à en croire leur patron Tomas van Den Spiegel, interrogé par la RTBF. 

"Rien n'est autorisé"

"Nous ne voyons pas pourquoi le Tour des Flandres, Gand-Wevelgem ou le GP de l'Escaut devraient être annulés. Nous travaillons avec les autorités depuis des mois maintenant pour pouvoir tout organiser de la manière la plus sûre possible. Et nous y parvenons. D'ailleurs, nous l'avons déjà montré mercredi dernier avec la Flèche Brabançonne. Je pense aussi que le public a déjà très bien compris le message à présent, explique l'ancien basketteur, aujourd'hui directeur de Flanders Classics. Rien n'est autorisé. Tout le monde est invité à suivre la course à la télévision. Ceux qui seront le long du parcours sont autorisés à regarder depuis leur allée ou leur jardin, mais avec un masque buccal. Il n'y a pas non plus de zones de supporters. Toutes les côtes et les zones pavées sont de toute façon fermées. Le public n'y est pas non plus autorisé. De ce point de vue, nous pouvons tout laisser parfaitement en place. Nous appliquons ces mesures pour les trois courses restantes de Flanders Classics. Aujourd'hui, il n'y a donc aucune raison d'interdire la course dans notre pays." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.