Le motard à l'origine de la chute d'Alaphilippe très affecté

Le motard à l'origine de la chute d'Alaphilippe très affecté©Media365

Paul Rouget : publié le lundi 19 octobre 2020 à 10h01

Au guidon de la moto de l'organisation du Tour des Flandres percutée dimanche par Julian Alaphilippe, victime d'une terrible chute, le pilote Eddy Lissens est "désolé" pour le Français. "Je me sens coupable", déclare-t-il.



Pour sa première participation au Tour des Flandres, Julian Alaphilippe a bien failli frapper un grand coup dimanche. Mais alors qu'il était parti avec Wout van Aert et Mathieu van der Poel, le futur vainqueur, il s'est écroulé à 35 kilomètres de l'arrivée après avoir percuté une moto de l'organisation qui avait freiné. Une terrible chute pour le champion du monde, évidemment contraint à l'abandon, et qui souffre "de fractures des métacarpes 2 et 4 de sa main droite", a annoncé dans un communiqué son équipe, la Deceuninck-Quick Step. Il sera opéré ce lundi. Son coéquipier Remco Evenepoel, qui avait lui gravement chuté sur le Tour de Lombardie, s'en est pris sur Twitter au "fucking motard de merde", alors que leur directeur sportif Patrick Lefevere a également accusé les motards et "ces motos (qui) n'avaient rien à faire là. Les pilotes auraient dû se positionner à l'extérieur, car c'était un léger virage à droite. On sait tous que les cyclistes cherchent toujours l'itinéraire le plus court, c'était évident qu'ils passeraient là et non en face."

"Une cible sur les réseaux sociaux"

Pilote de la moto en question, Eddy Lissens a été interviewé par Het Laatste Nieuws et se dit "désolé" de l'accident du Français. "Je fais ça depuis 20 ans et quelque chose comme ça ne m'est jamais arrivé, rappelle-t-il. J'ai vu qu'Alaphilippe parlait juste dans son micro et ne pouvait plus m'éviter. Je suis désolé pour Alaphilippe. Ses blessures sont graves, et il avait une chance de gagner le Ronde et cela m'a vraiment frappé. J'étais également une cible sur les réseaux sociaux après la course. Cela m'a beaucoup affecté. Je me sens coupable, même si je ne peux rien y faire." Il assure encore avoir pu échanger avec la formation belge. "J'ai parlé à quelqu'un de l'équipe et c'était une conversation positive, je ne peux certainement pas et ne veux pas en dire plus. J'espère que tout ira bien pour Alaphilippe."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.