Ineos Grenadiers : Pidcock va rater Milan - San Remo

A lire aussi

Guillaume Marion, Media365, publié le mercredi 15 mars 2023 à 15h15

Victime d'une chute dimanche dernier lors de la dernière étape de Tirreno-Adriatico, le Britannique Tom Pidcock (Ineos Grenadiers) ne prendra pas le départ de Milan - San Remo ce samedi.

Coup dur pour Ineos Grenadiers et Tom Pidcock. En effet, la 114eme édition de Milan - San Remo se disputera ce samedi sans le coureur britannique, qui était l'un des favoris à la victoire finale. La faute à deux chutes la semaine dernière lors de Tirreno-Adriatico, la première jeudi dernier, lors de la 4eme étape, et surtout une deuxième dimanche dernier, lors de la 7eme étape. C'est cette dernière qui l'avait d'ailleurs contraint à l'abandon. Or, insuffisant remis suite à celle-ci, le champion olympique de VTT à Tokyo est donc laissé au repos et va donc rater le premier Monument de la saison. « Tom fait l'objet d'une surveillance continue par les médecins de l'équipe suite à sa chute lors de la dernière étape de Tirreno-Adriatico. Après avoir présenté les symptômes d'une commotion cérébrale légère, Tom sera désormais laissé au repos pendant une période prescrite, conformément aux protocoles de commotion établis », peut-on lire dans un communiqué publié ce mercredi par son équipe sur les réseaux sociaux.

« Le bien-être du coureur est notre première priorité »

Dans ce dernier, Rod Ellingworth a lui donné un peu plus de précision sur l'état de santé de Pidcock. « C'est évidemment décevant pour Tom et l'équipe. Nous avons vu sur les Strade Bianche le genre de forme dans laquelle il se trouve et je sais qu'il était impatient de de continuer cela sur Milan - San Remo, a notamment déclaré le manager sportif de l'équipe Ineos Grenadiers, à propos de son coureur. Mais le bien-être du coureur est notre première priorité et il suivra les conseils de notre équipe médicale pour s'assurer qu'il est prêt à 100 % à reprendre la période des Classiques en toute sécurité. » Privée du natif de Leeds ce samedi sur la « Primavera », l'équipe britannique va donc revoir sa stratégie suite à cette absence de poids. Surtout si elle espère briller sur « la Classique des classiques. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.