Coronavirus : Paris-Roubaix, la Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège reportés

Coronavirus : Paris-Roubaix, la Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège reportés©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le mardi 17 mars 2020 à 17h50

Ce mardi après-midi, en raison de la pandémie de coronavirus qui progresse, plusieurs courses cyclistes ont été reportées. C'est notamment le cas de Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège ou encore de la Flèche wallonne.



La pandémie de coronavirus qui progresse dans le monde n'en finit plus de causer reports et autres annulations dans le sport. Ce mardi après-midi, c'est le cyclisme qui se voit amputé de plusieurs de ses courses les plus prestigieuses, en raison des différentes mesures de restrictions. En effet, Paris-Roubaix mais également Liège-Bastogne-Liège ont été reportés, comme annoncé par ASO ce mardi, l'organisateur de ces deux courses. La classique française, programmée initialement le 12 avril prochain, n'aura ainsi pas lieu à cette date-là. Vainqueur en 2019, Philippe Gilbert restera donc le tenant du titre de cette célèbre course, pendant encore sûrement quelques mois. A ce jour, aucune nouvelle éventuelle date n'a été annoncée. Pour voir trace de la dernière annulation de l'Enfer du Nord, il faut remonter à 1942.

Le Tour des Flandres bientôt annulé également ?

Autre « Monument » à devoir se résoudre à ne pas se tenir à sa date prévue, Liège-Bastogne-Liège, qui aurait dû avoir lieu le 26 avril prochain. Il s'agit de sa première annulation depuis 1944. Outre ces deux courses, d'autres reports ont aussi été officialisés, comme pour la Flèche wallonne, prévue le 22 avril prochain, mais également le Tour de Yorkshire, programmé du 30 avril au 3 mai prochains. Tout cela chez les hommes et chez les femmes. Dans un avenir plus ou moins proche, d'autres annulations ou reports pourraient être annoncés. C'est notamment le cas, en Belgique, du Tour des Flandres, prévu le 5 avril prochain. Malgré les nombreuses rumeurs qui circulent, aucune décision n'a encore été prise à ce sujet. Peut-être afin de repousser au maximum ce qui semble pourtant bel et bien inéluctable.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.