Amstel Gold Race - UAE Emirates / Hirschi : " Je ne sais pas trop à quoi m'attendre "

Amstel Gold Race - UAE Emirates / Hirschi : " Je ne sais pas trop à quoi m'attendre "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le dimanche 18 avril 2021 à 14h40

Nouveau pensionnaire de l'équipe UAE Emirates, le Suisse Marc Hirschi (22 ans) n'a débuté sa saison 2021 que le mois dernier. Ce dimanche, le coureur attend de voir ce qu'il vaut sur l'Amstel Gold Race.



Son annonce avait surpris. Le 5 janvier, Marc Hirschi avait quitté son équipe, la Sunweb devenue la DSM. Quatre jours après, le Suisse s'était engagé avec UAE Emirates. Le coureur de 22 ans n'a débuté en 2021, sous ses nouvelles couleurs, qu'à l'occasion du tout dernier Tour de Catalogne, qui s'est disputé du lundi 22 au dimanche 28 mars derniers. Ce dimanche, se déroule l'Amstel Gold Race et, à cette occasion, le natif de Berne est l'un des leaders de son équipe, au même titre que son coéquipier, le sprinteur et baroudeur italien Matteo Trentin (31 ans). L'an passé, lorsqu'il s'était révélé aux yeux du monde entier, Marc Hirschi avait ainsi notamment brillé lors de classiques.

Hirschi : « Ma condition est bonne »

D'ailleurs, le Suisse avait même triomphé sur la Flèche Wallonne, et avait également pris la deuxième place sur Liège-Bastogne-Liège. Ce samedi, le petit prodige s'est exprimé devant la presse, dans des propos rapportés par le site internet spécialisé Cyclismactu : « Je ne sais pas trop à quoi m'attendre. Ma condition est bonne, mais je ne sais pas si elle est assez bonne pour gagner. J'ai repris plus tard la compétition car j'ai souffert d'un problème à la hanche. Ces problèmes ne sont pas neufs. Comme je roule sur un nouveau vélo avec ma nouvelle équipe, j'ai aussi connu quelques problèmes d'adaptation sur le vélo. Cela demandait du temps. Puis j'ai eu des problèmes avec mes dents de sagesse. Je n'étais pas prêt pour l'UAE Tour, c'est pourquoi je suis entré en action plus tard. Ma condition est déjà nettement meilleure qu'au Tour de Catalogne et au Tour du Pays basque. Mais honnêtement, je ne sais pas très bien où j'en suis. Je me sens bien, mais je ne sais pas si c'est suffisant pour gagner. Peut-être suis-je trop prudent, nous verrons dimanche à l'Amstel. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.