World Tour : Sky se retirera du peloton en 2019 !

World Tour : Sky se retirera du peloton  en 2019 !©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 12 décembre 2018 à 08h46

Christopher Froome et Geraint Thomas vont se retrouver sans équipe en 2019. La Sky a annoncé ce mercredi dans un communiqué qu'elle se retirerait du peloton à la fin de la saison prochaine.

"Cette année 2019 sera la dernière de l'implication de Sky dans le cyclisme, tournant ainsi le dos à une décennie de succès sans précédent", a annoncé la formation britannique chère à Froome et Thomas. Pas de panique pour autant. En effet, si Team Sky a annoncé ce mercredi matin qu'elle stopperait son engagement dans le cyclisme dès la fin du prochain exercice, qui débutera le 15 janvier prochain par le traditionnel Tour Down Under en Australie et s'achèvera fin octobre par le Tour de Turquie, l'équipe, elle, ne va pas mettre tout de suite la clé sous la porte. Comme cela se fait dans le vélo, elle va perdurer, mais sous un autre nom. A condition néanmoins pour l'actuel Team Sky et son directeur Dave Brailsford de trouver un nouveau sponsor. « Nous sommes fiers du rôle que nous avons joué dans la transformation de la Grande-Bretagne en un pays de cyclisme au cours de la dernière décennie, se contente pour le moment de noter Brailsford. Alors que Sky partira à la fin de l'année prochaine, l'équipe est ouverte sur l'avenir et la possibilité de travailler avec un nouveau partenaire, si la bonne opportunité se présentait ». Car dans le cas contraire, l'équipe ne pourra pas prendre part à la saison 2020, et son avenir pourrait alors cette fois être bel et bien mis entre parenthèses, pour ne pas dire plus. Mais étant donné le prestige de cette formation, considérée comme la meilleure au monde et vue pour beaucoup comme une "dream team", et le talent à revendre de ses coureurs, le dernier vainqueur du Tour de France Geraint Thomas et le quadruple vainqueur de l'épreuve Christopher Froome en tête, les partenaires devraient se bousculer pour prendre le relais de l'opérateur de télévision britannique. En huit ans, la Sky a fait beaucoup plus que se faire un nom. Elle s'est bâtie une légende, née dès 2012 avec le triomphe de Bradley Wiggins sur la Grande Boucle, devenue pratiquement propriété de l'équipe, avec six victoires sur les sept dernières éditions et les neuf auxquelles elle a participé.

Les victoires sur le Tour de France, la révélation Thomas, les suspicions de dopage...



L'équipe n'avait alors vu le jour que depuis deux ans (le partenariat datait de quatre ans plus tôt lui, en 2008), précisément dans le but de remporter au plus vite un Grand Tour. Elle n'a eu à attendre que deux ans, avec ce succès de Wiggins, premier Britannique à inscrire son nom au palmarès de la plus grande course au Monde. Un Wiggins qui a montré l'exemple à son compatriote Froome, vainqueur l'année suivante et lauréat à quatre reprises en six ans (2013, 2015, 2016 et 2017) de l'épreuve, sans compter les sacres du "Kenyan blanc" et chef de file de l'équipe sur le Tour d'Espagne 2017 et le Tour d'Italie 2018. En 2018, en revanche, "Froomey", contraint à l'abandon en 2014 (victoire de Vincenzo Nibali), a dû en revanche se contenter d'une place d'honneur (3eme), deux rangs derrière son coéquipier Geraint Thomas, promu leader d'une course de la Sky et surprenant vainqueur à Paris. Thomas ou l'autre symbole de cette Sky qui gagne. Cette Sky qui rafle tout sur son passage, avec 322 succès au total pour les couleurs portées haut également par Richie Porte, Mikel Nieve, Mikel Landa, Edvald Boasson-Hagen, Michal Kwiatkowski, le grand espoir colombien Egan Bernal, son compatriote Rigoberto Uran ou encore le très controversé Gianni Moscon. La Sky, c'est aussi ces suspicions permanentes de dopage, la dernière en date impliquant une nouvelle fois son égérie Froome suite à un contrôle antidopage "anormal" sur la Vuelta l'année de son unique victoire en Espagne. L'équipe sous son appellation actuelle ne laissera pas que de bons souvenirs, notamment sur le sol français, où elle ne s'est pas fait que des amis, mais elle aura incontestablement marqué son époque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.