World Tour : La Sky changera de nom avant le Tour de Romandie

World Tour : La Sky changera de nom avant le Tour de Romandie©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 18 avril 2019 à 12h39

Alors qu'il était prévu initialement que le changement de nom de l'équipe Sky, appelée à devenir Team Ineos, intervienne uniquement le 1er mai, c'est finalement le 30 avril que la modification interviendra officiellement. Le 30 avril, la formation britannique s'alignera en effet au départ du Tour de Romandie, qui dure six jours. En revanche, il faudra attendre le 2 mai et le Tour du Yorkshire pour voir Geraint Thomas et ses coéquipiers étrenner leurs nouvelles couleurs.

Changement de programme pour la Sky. Alors que l'équipe britannique appelée à devenir officiellement la Team Ineos devait initialement s'afficher officiellement sous son nouveau nom et ses nouvelles couleurs le 1er mai seulement, le premier jour du reste de la nouvelle vie de Geraint Thomas et de ses coéquipiers aura finalement lieu le 30 avril, soit 24 heures plus tôt que prévu à l'origine. La formation chère à Christopher Froome figure en effet parmi les engagés sur le Tour de Romandie, dont le départ a précisément été fixé au 30 avril et qui durera six jours (du mardi jusqu'au dimanche). Il a donc été décidé d'avancer la date du coup d'envoi de l'ère Ineos au jour de départ de l'épreuve suisse, soit le 30 avril.Toutefois, les coureurs concernés ne s'aligneront pas tout de suite avec leur nouveau maillot, estampillé de leur nouveau sponsor. Pour voir les sextuples vainqueurs du Tour de France étrenner leurs nouvelles couleurs, il faudra en effet attendre le 2 mai et le départ du Tour du Yorkshire. Quant au maillot (neutre ?) que porteront les protégés de Dave Brailsford sur le Tour de Romandie, le plus grand flou plane pour le moment, la direction de l'équipe n'ayant rien dévoilé à ce sujet pour le moment.

Thomas : « Je m'améliore tout le temps »

A noter que Thomas, qui sera le leader de la formation britannique sur ce Tour de Romandie, se félicite ce jeudi de sa montée en puissance. « J'ai eu un peu de manque de course, mais je m'améliore tout le temps », apprécie le Gallois dans le podcast de la BBC (BeSpoke) à l'aube de disputer également la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège. « Je sens qu'il y a moins de pression parce que j'ai fait tout ce que je voulais faire, ajoute le vainqueur de la dernière Grande Boucle. Ca ne signifie pas que je suis moins motivé, je ne pense pas avoir encore quelque chose à prouver. Je suis toujours aussi déterminé à gagner (...) Tout se jouera sur la route, comme ce fut le cas l'année dernière. » Mais en Ineos cette fois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.