Warren Barguil évoque un retour en France

Warren Barguil évoque un retour en France©Media365

Angélique Bernard, publié le lundi 24 juillet 2017 à 16h09

Le Tour de France terminé, Warren Barguil a fait un bilan de la Grande Boucle qui restera sans doute un moment inoubliable pour lui et un nouveau tournant pour sa carrière. Le Français a évoqué un possible retour dans une équipe française dans l'Equipe.

Warren Barguil, élu meilleur grimpeur du Tour, a eu le temps de fêter son beau Tour de France et de penser maintenant à son avenir. Même s'il avait déclaré qu'il lui restait un an de contrat avec la Sunweb et qu'il comptait aller au bout, le Breton s'est confié au journal L'Equipe et a fait comprendre qu'il des envies d'ailleurs et qu'il avait déjà eu plusieurs propositions pour revenir en France : « J'ai toujours gardé des contacts avec les managers des équipes françaises. Ils m'ont même fait des propositions pour les rejoindre mais j'avais fait le choix de rester chez Sunweb car je m'y sentais bien. » Et ce qui a d'autant plu au Français c'est le fait qu'il y est une ambiance conviviale et de jeunes coureurs : « Bien sûr, comme partout, tout n'est pas tout rose mais l'avantage c'est qu'on est une bande de copains. Je ne sais pas si dans les autres équipes ça se passe comme ça, mais chez nous, les coureurs se retrouvent après manger, et on discute de tout et de rien autour d'un café le soir. » a-t-il ajouté.

 
Barguil : « Je suis prêt à revenir courir en France » 
Malgré la bonne ambiance qui règne au sein de l'équipe et une belle moisson durant le Tour de France (la Sunweb a remporté quatre victoires d'étapes ainsi que le maillot vert et le maillot à pois), et le coureur de la Sunweb pourrait faire son retour aux sources plus vite que prévu : « Je serais prêt maintenant à revenir courir en France (qu'il a quitté en 2011 avec Bretagne-Schuller, où il était stagiaire). En tout cas, je n'oublierai jamais ce que j'ai vécu chez Sunweb, à commencer par être leader dans des grandes courses. C'est là aussi que j'ai appris à frotter, puis à aborder un sprint ou une bordure. » Même si rien n'a été confirmé de son côté, comme de celui de son équipe, ses déclarations sonnent comme un air de départ prochain. Reste à savoir maintenant quelle équipe s'offrira la révélation du Tour de France, Warren Barguil, surtout que Nicolas Portal, directeur sportif de la Sky a lui aussi fait part de son intérêt pour le jeune breton pour remplacer Landa. Affaire à suivre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Warren Barguil évoque un retour en France
  • Portal est un vrai Français de la France profonde , le GERS,un peut de respect. Barguil a eu le maillot à pois n'étant pas dangereux au classement général c'est tout.Quand à Bardet c'est un futur Poulidor.Rien à rajouter fermez le banc.

  • Pour le GP de la montagne
    En2017 à l epoque des puces
    Prendre le temps reel de chaque coureur à chaque montee pour le classement

  • Ce serait la plus grosse connerie à faire juste faire gagner Froome et devenir impopulaire il ne faut pas accepter ça il faut lui ouvrir les yeux

    Bien d'accord. Sky a engagé un jeune coureur français l'année dernière, K. Ellison et ce dernier, en remerciement, n'a pas été retenu pour le tour de France (son pays) ! lui qui avait remporté 2 étapes de la Vuelta en 2016.

  • Barguil larbin de Froome?...Quel cauchemar....N'oubliez pas : ils ont brûlé Jeanne d'Arc, ils ont massacré la flotte française à Mers-el-Kebir, ils ont forcé Marchand à faire demi-tour à Fachoda, ils ont rembarqué à Dunkerque en laissant les nôtres sur le carreau....Barguil chez Froome c'est un moyen particulièrement dégueulasse de l'empêcher de gagner le Tour...Tout sauf ça!
    Que Barguil aille chez les Espagnols, chez les Italiens, même chez Bora ou Astana, OK. Mais chez les anglais, jamais! Confisquez lui son paaseport, alertez la police des frontières et les douaniers, enfin ceux qui restent....

  • Surtout pas avec Portal car il va encore être le larbin de Froom