VTT - Mondiaux : Richards rafle la mise en cross-country, Ferrand-Prévôt à la 6eme place

VTT - Mondiaux : Richards rafle la mise en cross-country, Ferrand-Prévôt à la 6eme place©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 28 août 2021 à 15h41

Pauline Ferrand-Prévôt n'a pas su rivaliser ce samedi sur la course de cross-country des championnats du monde de VTT de Val di Sole. La Française a terminé sixième quand la Britannique Evie Richards a pris l'or.



La barre était placée trop haut pour Pauline Ferrand-Prévôt. La triple championne du monde de cross-country n'a pas su conserver son titre ce samedi à Val di Sole, en Italie, tracé sur lequel Evie Richards, déjà médaillée d'argent en short-track il y a deux jours, a été la plus forte. La Britannique, rentrée des Jeux Olympiques avec une septième place, remporte ainsi son premier grand titre au plus haut niveau. Elle a su s'accrocher quand « PFP » s'est envolée dans le premier tour pour compter jusqu'à 30 secondes d'avance. C'est dans le deuxième des cinq tours à parcourir que Richards est revenue à hauteur de son homologue française, avant de prendre les devants et d'augmenter toujours un peu plus l'écart avec ses poursuivantes pour s'imposer finalement en solitaire, avec un temps de 1h23'52''.

Ferrand-Prévôt n'a pas tenu sur la durée

Ferrand-Prévôt, elle, a accusé le coup physiquement et a fini par craquer sous la pression mise par la Néerlandaise Anne Terpstra, médaillée d'argent (+1'03''), et le groupe formé par Maja Wloszczowska et les Suissesses Jolanda Neff et Sina Frei. Ces deux dernières se sont livré une belle bataille dans les derniers mètres et ont dû se disputer le bronze au sprint. Leur ordre de passage sur la ligne d'arrivée s'est inversé par rapport aux Jeux Olympiques, lors desquels Neff avait pris l'or devant sa compatriote. Cette fois, Frei a obtenu sa revanche pour pouvoir repartir avec le bronze, deux jours après avoir raflé l'or sur le short-track. Tout ce beau monde a ainsi relégué Pauline Ferrand-Prévôt (+2'35'') au sixième rang. Un coup d'arrêt pour la Champenoise qui avait su relever la tête après des JO décevants (10eme place). Elle avait rectifié le tir il y a deux semaines en devenant championne d'Europe de cross-country pour la seconde fois de suite. Toujours côté français, Lena Gerault a coupé la ligne en treizième avec un retard de 4'23''.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.