Une victoire au millimètre sur la Flèche Brabançonne féminine

Une victoire au millimètre sur la Flèche Brabançonne féminine©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 14 avril 2021 à 17h06

Si Demi Vollering croyait s'imposer sur Flèche Brabançonne féminine mercredi, la Néerlandaise, qui a même levé le bras, a été devancé de quelques millimètres par l'Américaine Ruth Winder.

Demi Vollering a bien cru remporter la quatrième édition de la Flèche Brabançonne féminine, qui s'est déroulée mercredi entre Lennik-Saint-Quentin et Overijse. Au terme du parcours de 127 kilomètres, la Néerlandaise de l'équipe SD Worx pensait en effet avoir remporté le sprint, et a même levé le bras droit sur la ligne d'arrivée en signe de victoire. Un geste qui l'a peut-être empêchée de triompher... Car après l'examen de la photo-finish, les commissaires de la course ont pu se rendre compte qu'elle avait été devancée sur la ligne de quelques millimètres par Ruth Winder (Trek-Segafredo). "Parfois, les sprints peuvent être très serrés, a ensuite commenté Vollering, qui a visiblement vite digéré cette vraie-fausse victoire. Je me sentais bien. C'était une course difficile, et je savais que j'en aurais encore sous la pédale dans la dernière montée, et j'étais contente d'être là. Et l'équipe a fait du bon boulot pour rester vigilant."


La gagnante était pour sa part "extrêmement surprise" par ce succès. "Je suis venu sur cette course pour faire de mon mieux et au final, ça s'est parfaitement déroulé pour moi, a ainsi confié Winder, rapporte Cyclingnews. Je pensais que Demi avait gagné. On sprintait et j'ai jeté mon vélo sur la ligne. Mais comme elle célébrait, je me suis dit : « Félicitations ! » Parce que c'est une coureuse incroyable et j'étais juste excitée d'avoir fini deuxième. Et le fait de l'emporter... ça fait vraiment du bien." L'Italienne Elisa Balsamo (Valcar Travel & Service) complète le podium avec le même temps, comme l'Américaine Leah Thomas (Movistar) et la Britannique Joscelin Lowden (Drops-Le Col). La Française Juliette Labous (Team DSM) a elle terminé au sixième rang, à six secondes du quintet de tête

Vos réactions doivent respecter nos CGU.