Un scandale financier va-t-il entacher le Tour de France ?

Un scandale financier va-t-il entacher le Tour de France ?
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 01 juillet 2017 à 11h54

Le départ du Tour de France va être donné ce 1er juillet, mais les coureurs ne s'élanceront certainement pas en toute sérénité. Le pure player d'investigation Mediapart s'est penché sur les pratiques des grands acteurs du vélo et a publié ce jeudi 29 juin cette enquête : Cyclisme : les échappées fiscales des stars.

Tout est dans le titre.



L'article pointe du doigt une pratique "discrète, mais répandue". Ces combines se fondent sur des sociétés installées dans des pays qui reviennent souvent quand on parle d'évasion fiscale. Le Luxembourg, Chypre, la Suisse. Plusieurs bénéficiaires de ces montages seront aujourd'hui présents sur le Tour. L'enquête cite notamment l'équipe Astana qui rémunère ses coureurs via sa société Aabacanto, installée dans le grand-duché luxembourgeois, ou encore Alain Gallopin grand entraîneur français qui a coaché Jan Ullrich, Fabian Cancellara, ou Alberto Contador... L'oncle de Tony Gallopin est aujourd'hui le directeur sportif de Trek-Segafredo. Personne ne sera étonné d'apprendre que le football n'a pas le monopole de l'évasion fiscale, mais les passionnés de la grande boucle seront navrés de voir leur passion une nouvelle fois éclaboussée par des affaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.