Un ancien coureur du Tour de France sauvé grâce aux réseaux sociaux

Un ancien coureur du Tour de France sauvé grâce aux réseaux sociaux©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le mardi 16 octobre 2018 à 16h24

Steven de Jongh, ancien coureur professionnel à la Rabobank désormais directeur sportif de la Trek, a été retrouvé inconscient au bord de la route. Sa femme a lancé un appel via les réseaux sociaux et il a été retrouvé grâce à une application.

Quand les coureurs cyclistes partent s'entraîner, ils sont nombreux, voire la grande majorité, à être munis de leur montre GPS. Cela leur permet, une fois rentrés, d'étudier leur niveau de forme et ils peuvent le partager sur leur site préféré, Strava. C'est peut-être ce qui a sauvé la vie de Steven de Jongh. Le Néerlandais de 44 ans, ancien coureur professionnel désormais directeur sportif de l'équipe Trek, n'est pas rentré de sa sortie matinale, ce qui a inquiété sa femme. Renée Meijer lance donc un message sur Twitter à 16h08 : « Mon mari Steven De Jongh est parti à vélo et a disparu depuis 10h30. Dans la région de la Ganga. Si vous êtes sur place, merci de m'aider à le retrouver. Il est sur un vélo Trek, vêtu d'un maillot Trek. » Elle reçoit immédiatement le soutien de toute la communauté.

Retrouvé inconscient deux heures après l'appel de sa femme


Les utilisateurs de Strava se rendent donc sur le profil de Steven de Jongh. L'application a perdu son signal à 9h52. En véritables professionnels de l'investigation, ils étudient le parcours de Steven de Jongh et cherchent d'autres utilisateurs qui auraient pu croiser sa route dans cette région de Gérone où vit le couple. Steven de Jongh est retrouvé par un hélicoptère qui survole la zone indiquée par le réseau social. A 18h, Renée Meijer rassure tout le monde : « Il respire et son coeur bat ». Steven de Jongh a repris conscience sur le chemin de l'hôpital.

Percuté par un véhicule ?


L'explication de ce qui aurait pu être un drame est désormais attendue. La police catalane enquête. Selon la radio locale SER Girona, des traces de freinage ont été détectées où il a quitté la chaussée. Les fractures de Steven de Jongh « pourraient ne pas être uniquement liées à sa chute ». Le média raconte que l'homme a passé près de cinq heures dans un ravin sur le bas côté de la route. Les réseaux sociaux et leurs utilisateurs ont réalisé un miracle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.