UCI World Tour : Les consignes sanitaires précisées avant la reprise

UCI World Tour : Les consignes sanitaires précisées avant la reprise©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 22 juillet 2020 à 08h20

Avec la reprise des compétitions cyclistes, et notamment de l'UCI World Tour, qui se rapproche, l'UCI a établi un protocole sanitaire permettant la tenue des épreuves dans les meilleures conditions.

Après cinq mois d'arrêt, l'UCI World Tour va reprendre ses droits. Interrompu à l'issue de Paris-Nice le 14 mars dernier, le circuit mondial redémarrera le 1er août prochain à l'occasion des Strade Bianche. En amont de cette reprise, l'Union Cycliste Internationale (UCI) a précisé l'ensemble des règles sanitaires qui devront être respectées par les équipes. Tout d'abord, en ce qui concerne les courses par étapes, chaque coureur devra se soumettre à un test de dépistage PCR six jours avant le départ d'une course puis à un deuxième test trois jours avant cette date. Sur les Grands Tours, cette procédure sera répétée à l'occasion de chaque journée de repos. Pour les courses d'un jour, un test devra être effectué dans les dix jours après le dernier test subi et la procédure de double test sera imposée si un coureur n'a pas été dépisté dans les deux semaines précédentes. Au quotidien, les coureurs devront se soumettre à un questionnaire médical avec un point de situation qui sera effectué cinq jours avant le départ des courses.


L'UCI consultera avant toute décision

Mais la question la plus épineuse reste celle de l'éventualité d'un test positif au coronavirus durant une course par étapes. A ce sujet, l'UCI a confirmé qu'un arrêt immédiat d'une épreuve ne sera pas la règle, contrairement à ce qui a pu être décidé lors de l'UAE Tour en février dernier. Sur chaque course sera constitué un groupe où prendront place un coordinateur Covid-19, un représentant de l'UCI, des équipes, des coureurs, des organisateurs ainsi que du personnel médical présent sur place. Ce comité soumettra un rapport à l'UCI qui, à l'issue d'une consultation des organisateurs de l'épreuve concernée et des autorités locales, prendra une décision quant à l'arrêt de la course en fonction de critères tels l'intensité des contacts de la personne contaminée. Autrement dit, l'UCI veut se donner les moyens de réagir au mieux face au risque sanitaire que représente la réunion de coureurs venant de différentes régions du monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.