UCI : Péraud va lutter contre le dopage mécanique

UCI : Péraud va lutter contre le dopage mécanique©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 10 novembre 2017 à 14h12

Un temps pressenti pour devenir sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, Jean-Christophe Péraud a finalement trouvé une autre reconversion, un an après la fin de sa carrière cycliste.

L'ancien vice-champion olympique 2008 de VTT et deuxième du Tour de France 2014 rejoint l'Union cycliste internationale (désormais dirigée par le Français David Lappartient) où il sera « Manager Matériel » et en charge de la lutte contre la fraude technologique. « Jeune retraité du peloton, je souhaitais continuer à œuvrer en faveur du sport qui me passionne. Le défi qui m'est offert aujourd'hui répond parfaitement à mes attentes dans ce sens, et je saurai y dédier toute mon énergie et toutes mes compétences d'ingénieur et d'expert du sport cycliste. L'UCI dispose déjà d'une politique efficace en matière de matériel et de lutte contre la fraude technologique, mais je suis convaincu que celle-ci peut encore progresser. C'est ce à quoi je m'emploierai dès à présent », a réagi l'ancien coureur AG2R-La Mondiale, qui possède un diplôme d'Ingénieur en Génie énergétique et environnement, un DUT de Génie chimique et une Maîtrise en Génie des procédés.
Le cas Cancellara à régler en priorité pour Péraud ?
« Il est l'homme idéal pour travailler, en étroite collaboration avec la Commission ad hoc de l'UCI, à la modernisation du règlement et des procédures en vigueur dans le domaine du matériel, en particulier en ce qui concerne la lutte contre la fraude technologique, s'est réjoui de son côté David Lappartient. Cette problématique constitue l'une de mes grandes priorités. Il en va en effet de la crédibilité des résultats sportifs. Un plan d'actions détaillé dans ce domaine spécifique sera d'ailleurs dévoilé au mois de janvier prochain. » Péraud pourrait bien avoir comme première mission de s'occuper de « l'affaire Cancellara », l'UCI souhaitant ouvrir une enquête après que le Suisse a été accusé par l'ancien coureur américain Phil Gaimon de dopage mécanique.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU